La Fondation VINCI Autoroutes publie les résultats du 13ème Baromètre de la conduite respon­sable. Les conduc­teurs azuréens en prennent pour leur grade… 

En Provence-​Alpes-​Côte d'Azur, les automo­bi­listes "semblent cette année retomber dans leurs travers en termes d’incivilité et de nervosité au volant". Ils prennent ainsi la deuxième place sur le podium des régions ayant le plus de compor­te­ments problé­ma­tiques au volant…

Dans le détail, ils se "distinguent négati­vement" sur certains gestes : coller délibé­rément le véhicule d’un conducteur qui les énerve, – compor­tement pour lequel ils sont les champions tous terri­toires confondus – (39%, +11 points) ou encore klaxonner de façon intem­pestive les usagers qui les agacent (62 %, +5).

1 automobiliste sur 10 n'attache pas toujours sa ceinture

Ils sont cependant lucides, puisqu'ils sont sont ceux qui jugent le moins qu’ils sont des conduc­teurs calmes (seuls 40% d’entre eux estiment l’être !). En région Sud, "1 habitant sur 2 trouve que les autres conduc­teurs sont agressifs".

Le constat n'est pas bien meilleur en ce qui concerne les attitudes dange­reuses, qui augmentent : le fait de paramétrer leur GPS en conduisant (50% +7), de téléphoner au volant, sans kit mains libres (21%, + 3) ou "d’oublier" d’attacher la ceinture (12 % ; +1).

Les jeunes mauvais élèves

Au niveau national, toujours d'après les données de la Fondation Vinci Autoroutes, 23% des moins de 35 ans regardent des vidéos en conduisant, 19% des jeunes hommes conduisent en ayant consommé des drogues. 15 % prennent le volant en état d’ébriété et 27% ne portent pas toujours leur ceinture de sécurité.

Fondation VINCI Autoroutes - 13e Baromètre de la conduite respon­sable. Réalisé par Ipsos auprès de 12.400 personnes dans 11 pays européens.

Photo : Depositphotos.com

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.