La Mairie, qui y a prêté une oreille attentive, promet "l'intransigeance de la police municipale", tout en souli­gnant la montée en gamme du territoire.

Le grand bilan de rentrée. Jeudi 5 octobre, l'assemblée générale du quartier Libé-​Gare du Sud étaient réunie — présidée par Claude Queffurus — avec ses habitants, commer­çants, figures locales et évidemment, les élus de la municipalité. 

Comme nous l'évoquions hier dans Nice-​Presse, le repré­sentant du repreneur de la halle gourmande était de la partie, lors de laquelle il a pu annoncer diffé­rents ajustement, pour la rendre plus acces­sible. Ainsi, les prix seront baissés, la carte remaniée. Par ailleurs, le gestion­naire affilié au groupe Iera promet la mise en place d'un "système de confort acous­tique", histoire d'éviter que les concerts qu'ils organisent de temps en temps ne gênent trop le voisinage. 

La question des skateurs qui occasion­naient des nuisances est réglée, d'après les riverains. Reste à en faire autant pour les "bande de squat­teurs", eux-​mêmes alcoo­lisés, parfois agressifs, le soir venu. Des dealers aussi ont été repérés par endroits, un problème qui n'est pas neuf.

Brigade anti-​stups

Le maire, Christian Estrosi, a annoncé qu'en lien avec le nouveau procureur, la police municipale va avoir sa brigade de lutte contre les stupé­fiants — même si ses pouvoirs, conférés par l'État, restent très limités. Elle ne peut agir qu'en cas de flagrant délit, n'a pas le droit de relever les identités… Une réforme s'impose, plaide l'édile. La Ville aimerait aussi avoir toute latitude pour installer des radars, histoire de sanctionner les nombreux deux-​roues en infraction.

Les bonnes nouvelles sont toutefois nombreuses, puisque le quartier "est en plein boom". Malgré les désagré­ments du quotidien, les rénova­tions engagées ces dernières années ont contribué à l'attractivité de la Libé, notamment du point de vue de l'immobilier. La Gare du Sud, dont les débuts sont certes timides, attire le chaland, pour le plus grand plaisir des commerçants.

69 % des lecteurs de Nice-​Presse sont favorables à la piéton­ni­sation intégrale de l'avenue Malausséna, vous indiquait-​on cet été. Pas de news à ce sujet lors de l'AG, mais le dossier, conforté par une nouvelle étude favorable, aboutirait dans les prochains mois.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.