L'adjointe au maire notamment chargée des finances obtient une mission par le gouvernement.

C'est une annonce du ministre de la fonction publique, Stanislas Guerini, ce 12 avril. 

Magali Altounian, membre de l'exécutif municipal de Christian Estrosi depuis 2020 à Nice, est chargée d'un rapport sur le numérique. 

La loi "pour une République numérique" de 2016 a introduit une obligation pour les collec­ti­vités terri­to­riales de plus de 3.500 habitants de publier leurs données. 

Cette ouverture ne serait pas complè­tement effective, en raison notamment d’un "manque de moyens, de compé­tences et l’absence d’outils adaptés". Il va donc falloir fluidifier tout ça.

Le ministère rappelle l'enjeu du dossier "la création et l’exploitation des données sont essen­tielles à la mise en œuvre de nombreuses politiques publiques, comme par exemple la plani­fi­cation écolo­gique, la politique de la ville ou encore du logement".

Magali Altounian devra donc "identifier les freins" mais aussi "les axes d’amélioration de l’usage et l’exploitation de la donnée par les collec­ti­vités" pour formuler des propo­si­tions visant à "accélérer la transformation".

Elle est par ailleurs depuis cette année prési­dente du parti prési­dentiel Renaissance dans les Alpes-Maritimes.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.