On vous explique en quelques mots en quoi elle est utile pour penser le dévelop­pement de demain.

Elle a fait ses premiers pas vendredi 7 octobre en mairie de Nice. 

07102022 risque 1536x1025 1

L’Agence d’Urbanisme Azuréenne a été installée, en présence de certains parte­naires majeurs : le patron de la Chambre de commerce et d'industrie Jean-​Pierre Savarino, un repré­sentant de l’Université Cote d’Azur, ou encore le maire-​président Christian Estrosi.

Anticiper les risques, construire mieux

Mais à quoi cela sert, ce genre de chose ?

Alain Philip, directeur général des services techniques à la Métropole Nice Côte d’Azur, nous décryptait tout dans un précédant article.

"Le changement clima­tique, pour ne citer que cet exemple, est une donnée majeure qu'il faut prendre en compte dans la stratégie de dévelop­pement de nos aména­ge­ments" expliquait-​il dans nos colonnes.

"Nous avons besoin d'un dévelop­pement cohérent, d'avoir des méthodes adaptées… Le challenge c'est d'intégrer dans l'urbanisme des domaines qui, jusqu'alors, n'étaient pas forcément pris en compte".

"Un outil d'observation pour voir ce qui se fait aujourd'hui et définir de futurs axes de travail"

Alain Philip, directeur général des services techniques

L'entité devrait permettre aux acteurs, divers et variés (métro­poles, villes étran­gères, univer­sités…) de travailler ensemble plus effica­cement, et plus rapidement.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.