Site emblé­ma­tique du patri­moine de Nice, le château de Crémat a dévoilé ses chiffres pour l’année 2022. Un très bon cru… 

Des résultats satis­fai­sants, d'après le bilan dévoilé par le domaine. Un vrai retour en grâce pour le proprié­taire depuis quatre ans, Thomas Derichebourg, et ses équipes. 

42.000 litres de vin produits 

L’activité principale reste bien évidemment la vigne et de ce côté-​là, le site emblé­ma­tique a tourné à plein régime avec 12 cuvées (dont deux nouvelles : Nikaïa et Plana) pour 42.000 litres de vin (60.000 unités) mis en bouteille. 

Le tout sur 22 hectares de terres exploitées. 

Les caves ont reçu la visite de 4.300 curieux et amateurs. Le domaine a vendu au total 12.000 bouteilles.

En 2023, la production devrait encore augmenter car d’anciennes serres seront retirées. Cela permettra l’exploitation de deux hectares de vignes supplémentaires.

Mais désormais, l’autre axe important du domaine est aussi l’événementiel.

A l’image de ce que nous vous expli­quions par ici en avril 2022, le château de Crémat accueille à présent des séminaires, des concerts, des mariages ou encore des expositions. 

25.000 visiteurs reçus en 2022

Sur l’année écoulée, 20 unions ont été célébrées dans ce lieu, qui a également vu passer 22 spectacles, 46 événe­ments d’entreprises et 3 autres dédiés au grand public, dont "L'Art de la Fête" que nous vous présen­tions au mois de septembre.

Au total, 25.000 visiteurs se sont rendus sur le site !

Thomas Derichebourg voulait créer "une aventure unique, basée sur la vigne, mais aussi sur l’art avec un grand A, nous avait-​il expliqué. Je souhaite d’ailleurs mettre à l’honneur tout l’écosystème de Nice, le faire rayonner."

Il y aura grandement participé en 2022, avant de remettre ça en 2023. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.