Noël à Nice : plusieurs ministres vont passer les fêtes parmi nous

Deux piliers du gouvernement Castex vont se reposer quelques jours en famille dans notre ville, où ils ont leurs habitudes 
dupond moretti
Éric Dupond-Moretti plein de bonne humeur à Bordeaux, en 2017. Photo : Librairie Mollat

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
7
Shares

C’est une circulaire stricte qui a encadré dès novembre les conditions dans lesquelles les ministres vont pouvoir prendre des congés entre Noël et le Nouvel an.

«À l’approche des fêtes de fin d’année, pour les membres du gouvernement qui s’absentent de leur ministère, laisser adresses et contacts téléphoniques», peut-on lire dans cette note rappelant que «les ministres doivent choisir une destination qui leur permette de répondre à leurs obligations et responsabilités».

Le Premier ministre Jean Castex, cas contact, ne pourra pas quitter Matignon avant le 24 décembre, pour ensuite rejoindre ses Pyrénées-Orientales. Le président Macron (positif au Covid et dont l’état est «stable») est pour l’heure toujours à Versailles.

Plusieurs membres de gouvernement repartiront en région auprès de leur famille. Deux d’entre eux vont poser leurs valises en région Sud PACA pour terminer cette année si compliquée.

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti descendra à Nice pour Noël, lui qui a également passé ses vacances d’été dans la capitale azuréenne. À l’année, il vient également passer plusieurs week-end dans notre ville, «où il possède une maison de 300 mètres carrés, acquise pour 1,55 million d’euros en 2018» apprenait-on dans sa déclaration de patrimoine.

Il passera le réveillon avec son épouse, la comédienne Isabelle Boulay, rentrée du Québec il y a quelques jours, apprend-on dans le Parisien du jour.

La ministre du Travail Elisabeth Borne finira également 2020 dans la capitale azuréenne. Elle devrait davantage respecter les consignes de Matignon alors qu’elle a été épinglée lors de précédents congés pour s’être envolée pour le Maroc… en pleine grève des transports (desquels elle était alors ministre).

Crise du Covid-19 oblige, les ministres devront être joignables à tout moment. «Tout manquement sera sévèrement sanctionné» ont souligné les services du Premier ministre…

Partagez cette info :

Total
7
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse