Le Décodage de Nice-​Presse, chaque jeudi en direct à 7h15 et 9h15 dans la matinale de BFM Nice Côte d’Azur.

"Front Populaire": pas investis, les candidats déjà attendus au tournant

C'est le symbole de ce pays qui tourne à l'envers depuis la disso­lution : lundi soir, les forces de gauche et d'extrême gauche se sont presque mises d'accord pour toutes s'unir sous la bannière du "Front populaire"

D'accord donc pour se partager les circons­crip­tions, mais sans savoir quel programme défendre. Ce n'est pas parce que ces partis sont globa­lement du même camp qu'ils sont d'accord sur tout, loin s'en faut !

Qui peut imaginer le Parti socia­liste défendre la même ligne que la France insoumise loin d'être claire sur la question de l'antisémitisme, qui a refusé de qualifier le Hamas d'organisation terro­riste, qui a maintenu son soutien à un député qui avait frappé sa compagne ?

Qui peut croire qu'un parti de gouver­nement va accepter cette alliance et peut-​être offrir un ministère à des gens du NPA (Nouveau parti antica­pi­ta­liste), un parti visé il y a six mois par une enquête pour apologie du terrorisme ?

Après l'attentat du 7-​octobre en Israël, le NPA avait publié un commu­niqué soutenant la violence et appelant à de nouvelles intifadas ! Dans les Alpes-​Maritimes on ne sait donc pas encore qui seront les candidats investis depuis Paris mais ce qui est sûr, c'est que nous aurons pas mal de questions à leur poser.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.