RADAR DU WEB — Les Français ont leurs commerces de proximité à coeur. D'après une enquête YouGov commandée par le HuffPost, 52% d'entre eux estiment que les coiffeurs et les librairies "devraient être consi­dérés comme essen­tiels" par le gouver­nement — ce qui est loin d'être le cas pour l'heure.

Cette opinion largement partagée s’inscrit dans le contexte d'une mobili­sation de l’ensemble de la filière du livre "jusqu’à une pétition en ligne pour réclamer leur réouverture qui connaît un certain succès".

Il n'y a toutefois pas de majorité pour consi­dérer de la même façon les vendeurs de jouets (30%) et les fleuristes (31%) eux aussi fermés depuis la mise en place du "confi­nement 2", pensé pour lutter contre la seconde vague de Covid-19.

Pas d'empressement des inter­rogés à rouvrir les commerces de cosmé­tiques : ils ne sont consi­dérés "essen­tiels" que par 22% des sondés.

De manière plus générale, 73% des Français trouvent que la commu­ni­cation gouver­ne­mentale autour des mesures liées au recon­fi­nement est "incohé­rente".

Moins d'un tiers, 29%, font confiance aux ministres pour gérer la pandémie.


Source : HuffPost - L'enquête a été réalisée sur 1004 personnes repré­sen­ta­tives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel proprié­taire YouGov France du 2 au 3 novembre 2020 

Réagissez