Polémique du concert de The Avener : La Ville de Nice va imposer le masque “pour tous les évènements”

Christian Estrosi polémique concert The Avener
Photos : Conférence des régions / DR / Twitter Matthias Galante

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

La Ville de Nice et Virgin Radio ont organisé ce week-end un grand concert gratuit, avec l’accord de la préfecture. Sur place, une foule compacte s’est rassemblée, sans aucun respect des gestes barrières, suscitant une large incompréhension.

CRISE SANITAIRE — Le concert controversé de The Avener va-t-il donner lieu à la première affaire médiatique de l’été à Nice? Au lendemain de cette soirée décriée, au cours de laquelle 5.000 Niçois se sont massés sans respect des gestes barrières pour venir écouter leur DJ sur les quais, l’heure est à la recherche des “coupables”.

EN RAPPORT > Polémique du concert de The Avener : la Ville de Nice et la préfecture se défendent, l’opposition condamne

Comme nous vous l’expliquions dans cet article, la Ville et la préfecture ont déjà dégainé leur argumentaire dès l’aube, ce dimanche 12 juillet.

VOIR NOTRE PAGE SPÉCIALE > Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19

“Nous avons respecté la limite des 5.000 personnes fixée par la préfecture, via un comptage, dans un espace délimité où, en temps normal, nous mettons 36.000 personnes” a défendu la mairie de Nice.

“Toutes les conditions ont été respectées. On a l’impression sur les images mais sur place les gens ne sont pas si serrés.”

Du côté de la préfecture, service minimum pour le déminage du sujet : “Ne tombons pas dans une polémique stérile” a réclamé le cabinet.

EN RAPPORT > Coronavirus : Une foule immense à Nice pour le concert de The Avener, les réseaux sociaux révoltés

“C’est un dispositif que nous avions monté en totale confiance, a développé la préf’. Ça fait des semaines qu’on nous dit qu’il faut qu’on revienne à la vie normale, qu’on reprenne nos activités (…). C’est un peu tout ça qui a dicté notre marche à suivre.”

Avant d’entrer dans le détail :

“Hier, le port du masque n’était pas rendu expressément obligatoire (mais il y avait des) messages audio et des vidéos rappelaient la nécessité du respect des gestes barrières.”

L’opposition de tous bords a condamné ce matin l’organisation de ce concert par la Ville et par la préfecture.

“C’est une faute. Il y aura des comptes à rendre” en cas de deuxième vague, a notamment réagi le socialiste azuréen Patrick Allemand.

“Nous regrettons le manque de respect des gestes barrières”

En début d’après-midi, le maire de Nice Christian Estrosi a réagi sur les réseaux sociaux.

“L’événement d’hier à Nice respectait les consignes gouvernementales comme l’a indiqué la préfecture: comptage pour respect de la jauge de 5.000, consignes de distanciation rappelées via messages audio et signalétique et masques fortement recommandés” a-t-il souligné dans un premier temps.

“Nous regrettons que ces consignes n’aient pas été suffisamment respectées et demandons à l’Etat de revoir le décret qui régit les grands événements afin d’imposer le port du masque, même à l’extérieur.”

“À Nice, le masque sera désormais obligatoire pour tous nos événements.”

“Il est impératif de concilier impératif sécuritaire et relance économique et culturelle” a conclu le maire.


EDIT 16h00 : Modification du titre

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
29
Share