En 2016, dans la commune de Roquebrune-​Cap-​Martin, un olivier âgé de plus de 2 000 ans a obtenu la recon­nais­sance en tant qu'« Arbre remar­quable » de France. Mesurant 23,5 mètres de circon­fé­rence, il trône majes­tueu­sement sur un mur de pierre où ses racines se sont solidement installées. 

16195 232 olivier millenaire
© Roquebrune-​Cap-​Martin

Les estima­tions de son âge varient entre 1 800 et 2 200 ans, une infor­mation inscrite sur le site de la commune, d'après des histo­riens et biologistes. 

Ce spécimen a été choisi pour concourir au titre du plus bel arbre de France, un concours amorcé en 2011 par Terre Sauvage et l’Office national des forêts. Il repré­sentera la Région SUD et sa désignation inter­vien­drait en janvier 2024…

Son histoire récente est presque tragique : au début du XXème siècle, la famille Dragon envisa­geait son abattage. Il ne doit sa survie qu'à l'intervention de l'ancien ministre des affaires étran­gères, Gabriel Hanotaux, qui l'a racheté à la famille Dragon pour éviter sa coupe. 

Depuis, il est devenu une desti­nation de promenade pour les invités de Gabriel Hanotaux, tels que Clemenceau, Poincaré, Foch et Paul Valéry. En 1996, la famille Hanotaux Fonscolombes fait don de l'arbre et de la parcelle environ­nante à la mairie.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.