Le maire l'a annoncé lui-​même sur l'antenne de France Bleu Azur ce mercredi 9 décembre. Trois hauts lieux de culture vont être rénovés à Nice, alors que notre ville engage son plan de relance.

Ainsi, les musées Chéret (Beaux-​Arts), Matisse et le Mamac (Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain) vont bénéficier d'une opération de restau­ration dans les prochains mois.

L'investissement sera proposé au vote des conseillers municipaux lundi prochain, le 14 décembre.

Lors de la campagne électorale, le maire avait développé un vaste programme en matière de culture, dans lequel il promettait de "développer un service municipal en charge des Traditions et de l’Identité niçoise", de "construire un bâtiment adapté pour les Archives commu­nales et les Réserves des musées" ou encore "d'achever les chantiers de rénovation des grands édifices patri­mo­niaux, les églises du Port, du Jésus, de La Madeleine, de Gairaut et de Saint-​Roch, l’ensemble Saint-​François (couvent et palais communal) et du grand site patri­monial du Château".

Les rénova­tions étaient déjà sur la table, avec "deux projets pour les sites patri­mo­niaux majeurs, Cimiez (incluant les musées d’archéologie et Matisse, le site archéo­lo­gique, l’amphithéâtre, l’église, le monastère et les parcs et jardins) et Gairaut (incluant la cascade, le chalet et le parc)."

Le plan de relance de la Ville de Nice devrait allouer 800 millions d'euros au "super-​hôtel de polices" (municipale et nationale) et au prolon­gement de la Coulée verte, notamment. Christian Estrosi espère ainsi la création de 5.500 emplois.

Photo : Jesmar

Réagissez