Attentat de Nice : un quatrième suspect placé en garde à vue, on fait le point

attentat de notre-dame nice

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
1
Shares

L’attaque terroriste de la basilique Notre-Dame a fait trois morts jeudi 29 octobre. L’assaillant a été neutralisé par la police municipale, puis hospitalisé. On fait le point sur l’enquête en cours.

Mise à jour 31/10 : Un ressortissant tunisien de 29 ans a été interpellé samedi à Grasse, portant à quatre le nombre de personnes placées en garde à vue.

ATTENTAT DE NICE — Un homme de 33 ans a été interpellé vendredi soir : il s’agit du troisième gardé à vue dans le cadre l’enquête sur l’attentat de Notre-Dame.

L’individu serait «un proche du suspect» rapporte 20 Minutes. Il a été arrêté vendredi soir, puis placé sous le régime de la garde à vue.

Le suspect «était présent lors de la perquisition vendredi soir des policiers au domicile du deuxième suspect soupçonné d’avoir été en contact avec l’assaillant la veille des faits». Les policiers chargés de l’enquête cherchent à déterminer son rôle, s’il existe, dans l’attaque.

Vendredi, un autre homme, âgé de 35 ans, était interpellé. Il est soupçonné d’avoir côtoyé l’auteur des faits la veille de l’attaque, mercredi. Un homme de 47 ans l’était également hier. Ils sont donc trois pour l’instant à intéresser les enquêteurs.

Le terroriste de Notre-Dame est Brahim I. un Tunisien de 21 ans, dont la radicalisation islamiste aurait été rapide, même si ses motivations précises restent floues : atteint par plusieurs balles tirées par les policiers jeudi, il n’a pas pu être entendu par les enquêteurs depuis son hospitalisation.

«Ce n’est pas normal.…»: la famille de Brahim Issaoui, ancien drogué devenu le terroriste de Nice, dans l’incompréhension

Partagez cette info :

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse