L'initiative a tourné à plein régime ces derniers temps.

Un ballon d'essai qui a emporté tout le monde. Alegria, on l'évoquait en juin dernier dans cet article. Dans les locaux d'un restaurant solidaire habituel­lement réservé aux jeunes niçois, la munici­palité profitait cet été des congés estudiantins pour y proposer 50 couverts, cette fois à nos aînés.

Ici, pendant plusieurs semaines, les post-​ados de la FACE 06, le groupement des assos étudiantes locales, ont fait le service pour les person­nages âgées isolées et non-​imposables, avec des repas facturés trois euros.

Bientôt une épicerie sociale

Ce jeudi 24 août, la munici­palité indique que 2 000 déjeuners ont été compta­bi­lisés pendant les vacances, rue Alsace-Lorraine. 

Résultat, "l'expérimentation va être péren­nisée toute l’année, à compter d’octobre prochain", dans un nouveau lieu du même quartier.

Rappelons que, comme l'annonçait Nice-​Presse en janvier dernier, une épicerie sociale sera ouverte en septembre rue d'Alger (Coeur de Nice) pour les administrés bénéfi­ciant des minima sociaux.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.