Face à un "taux de positivité à la Covid-​19 multiplié par six ces derniers jours", au nombre de verba­li­sa­tions pour non port du masque et pour "répondre aux commen­taires qui remet­traient en cause un manque de commu­ni­cation relative au périmètre concerné par l'arrêté préfec­toral", Christian Estrosi a demandé au Préfet des Alpes-​Maritimes d'étendre l'obligation du port du masque sur l'espace public à l'ensemble de la ville de Nice.

SANTÉ — Au côté de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, le maire de Nice Christian Estrosi a annoncé ce mercredi 19 août plusieurs mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Il s'est notamment engagé pour l'extension de l'obligation du port de masque dans toute la ville, et non plus dans ses seuls secteurs touristiques.

Toute l'actualité de la pandémie de Covid-​19 avec notre page spéciale

"On s’aperçoit qu’au jour le jour il peut y avoir des adapta­tions. Nous sommes sur un décret du 13 août 2020 pris par l’État qui interdit tous les rassem­ble­ments de plus de 5.000 personnes jusqu’au 31 octobre" a expliqué Christian Estrosi.

"À Nice, puisque l’on veut toujours aller plus loin, j’ai décidé qu’elle serait à 2.500. Au moment où je vous parle, sachez que j’ai demandé au préfet des Alpes-​Maritimes que l’arrêté concernant le port du masque s’étende à l’ensemble de la ville et j’entends le faire appliquer dès ce soir."

MAIS AUSSI : Didier Raoult : "Le corona­virus n'est pas plus mortel que les autres maladies ; Pas pire que la grippe"

"Malgré l'ensemble des mesures que j'ai prises en colla­bo­ration avec les autorités, en étant notamment la première ville de France à imposer le port du masque, le taux de positivité est passé en quelques jours de 1,2 à 6 et le nombre de verba­li­sa­tions dressées par notre police municipale dépasse encore les 100 par jour" a complété le maire.

"C'est le prix à payer pour que chacun puisse serei­nement circuler dans nos rues et lutter effica­cement contre la propa­gation du virus"

Avant de marteler : "Ces chiffres ne sont pas accep­tables et imposent une réaction ferme et rapide. C'est donc pour limiter une propa­gation trop forte, rester cohérent dans notre lutte contre la Covid-​19 et pour ne plus que d'éventuels doutes sur le périmètre du port du masque persistent que je souhaite que le port du masque soit obliga­toire partout à Nice."

Réagissez