Covid-19 : à Nice, le variant anglais arrive plus vite que les vaccins

Les locations saisonnières seront bien interdites pendant les vacances de février 
vaccin covid-19 nice
Photo : DR

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
9
Shares

EN BREF — D’après les résultats de l’analyse des eaux usées, le variant anglais circule actuellement à Nice, comme confirme la municipalité ce mercredi 27 janvier.

Christian Estrosi demande au gouvernement davantage de vaccins «pour aller plus vite», sachant que notre capacité de vaccination théorique est de 50.000 personnes chaque semaine.

La Ville a mis en place des équipes dédiées pour avancer sur le dépistage des personnels dans les écoles. Toutefois, le maire demande à la Haute Autorité de Santé de valider un nouveau procédé de tests salivaires mis au point au CHU, «afin de ne pas traumatiser les enfants» avec un test pratiqué dans le nez.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Enfin, comme Nice-Presse l’avait déjà annoncé, la mairie prend aujourd’hui un arrêté interdisant les locations saisonnières pendant les vacances de février, du 6 au 20 février, tout en demandant au préfet d’étendre cette décision au reste des Alpes-Maritimes.

Plusieurs maires des Alpes-Maritimes, dont David Lisnard à Cannes, Christian Estrosi à Nice, Jérôme Viaud pour Grasse et Jean-Claude Guibal à Menton constatent une baisse de 30% des doses de vaccins distribuées.

Ils en appellent au ministre de la Santé, le département étant dans une situation sanitaire «préoccupante».

Partagez cette info :

Total
9
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse