Une semaine après la rentrée scolaire, la campagne vaccinale se poursuit à un bon rythme dans les Alpes-​Maritimes. Alors que les 12-​17 ans peuvent recevoir leurs injec­tions dans certains établis­se­ments scolaires, faut-​il vacciner en dessous de cet âge ? Pour les Français, la réponse est non. 

Il sont 62% à être opposés à la vacci­nation des moins de 12 ans. C'est ce qu'indique un sondage d'Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour Le Figaro. Parmi eux, les parents de mineurs s’y opposent à hauteur de 70%.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-​19 avec notre page spéciale

Une étude menée alors que la vacci­nation des 12-​17 ans s'intensifie. À ce sujet, 66% des sondés sont favorables à la vacci­nation des adoles­cents dans cette tranche d'âges.

Dans notre dépar­tement, ils sont 59.2% a avoir au moins une dose et 45% a avoir un parcours vaccinal complet. Une donnée inférieure à la moyenne nationale, 53.2%.

Oui, pour les plus de 65 ans

L'étude met aussi en lumière un bon accueil de la troisième dose pour les plus de 65 ans puisque 62% des personnes inter­rogées y sont favorables. 57% sont même prêts à "inciter" les seniors éligibles à le faire. 

À ce jour, 8.313 Maralpins ont reçu leur troisième dose de vaccin selon les chiffres de Santé Publique France. Dès le 1er septembre la prise de rendez-​vous a été rendue possible pour la troisième injection. 

Comme rapporté dans cet article, une campagne de vacci­nation va être entamée dans les EHPAD à partir du 13 septembre pour réaliser ces nouvelles injections.

Une évolution positive

D'une manière globale, 81,7% des résidents des Alpes-​Maritimes ont reçu au moins une dose et 74% d'entre eux ont un parcours vaccinal complet. Là encore, les Alpes-​Maritimes restent le dépar­tement le plus vacciné de la région Provence-​Alpes-​Côte d'Azur et sont toujours au-​dessus des valeurs nationales.

Lire aussi : Covid-​19 : pas de saturation dans les hôpitaux des Alpes-​Maritimes grâce à la vaccination 

73,5% des Français ont reçu une injection pour le moment (soit 49,2 millions de personnes) et 68,8% ont eu leurs deux doses (soit 46 millions de personnes).


Etude réalisée auprès d’un échan­tillon de 1.005 Français âgés de 18 ans et plus, inter­rogés par internet les 8 et 9 septembre 2021.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.