La justice ne donne pas gain de cause aux ONG qui tentaient d'empêcher l'aéroport niçois de s'étendre.

Mise à jour > l'aéroport de Nice défend un projet "néces­saire"

Une "aberration" d'après nos confrères de Mediapart, une "bombe clima­tique" pour Novethic

Las, le tribunal adminis­tratif de Marseille rejette le recours contre le projet d'extension de l'aéroport de Nice, porté depuis des mois par plusieurs associa­tions écologistes.

La justice a donc tranché, le chantier devrait pouvoir, en principe, s'engager. Les collectifs ont deux mois pour faire appel.

L'idée, qui fait débat, est d’agrandir les deux bâtiments actuels, en ajoutant un hall d’accueil, six portes d’embarquement, une zone d’enregistrement, une zone de tri des bagages et un poste de contrôle aux frontières. 

Au total, c’est une super­ficie de 25.000 mètres carrés supplé­men­taires qui est envisagée.

3 millions de nouveaux voyageurs pourraient être accueillis chaque année, pour un total de 18 millions environ (ils étaient 14 millions en 2019, avant la crise sanitaire).

Le gouver­nement comme la mairie estiment que l'agrandissement de l'aéroport est capital pour le dévelop­pement écono­mique du terri­toire. Les associa­tions craignent que la pollution de l'air s'aggrave.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.