confinement coronavirus

La France (re)confinée : commerces, services publics, écoles… ce qui ferme, ce qui va rester ouvert

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
8
Shares

C’était malheureusement attendu, le président de la République Emmanuel Macron vient de le confirmer : la France sera reconfinée à partir de vendredi, alors que la seconde vague de coronavirus s’annonce encore plus violente que la première.

SANTÉ — Le chef de l’État a, sans surprise, annoncé un durcissement des mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et la «deuxième vague» que connaît notre pays et «qui touche toute l’Europe».

«J’ai décidé qu’il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus. Tout le territoire national est concerné avec des adaptations pour les seuls départements des territoires d’Outre-Mer», a annoncé Emmanuel Macron, précisant le retour de l’attestation de déplacement.

On fait le point sur ce que cela va changer dans notre vie quotidienne.

Seront encore ouverts

- les écoles, de la crèche au lycée
— les EHPAD (possibilités de visites), maisons de retraite
— les cimetières et services funéraires
— les supérettes
— les supermarchés et hypermarchés
— les bureaux de tabac
— les stations-service
— les magasins de presse/papèteries
— les banques et assurances
— les pharmacies

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Vont fermer après ce jeudi minuit

- les commerces considérés comme étant «non essentiels»
— les bars et les restaurants
— les universités (distanciel)

Pourrait évoluer

(Mise à jour prochaine) On ne le sait pas encore, point du président tous les 15 jours.

Les réunions privées sont désormais interdites et les déplacements entre régions aussi, à l’exception du retour de vacances.

Partagez cette info :

Total
8
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse