Le garde des Sceaux n'ira pas ferrailler contre Eric Ciotti à l'occasion des légis­la­tives, mais il apporte son soutien au candidat désigné par Christian Estrosi.

C'est une circons­cription qui est scrutée de très, très près par les médias, locaux comme nationaux. La première des Alpes-​Maritimes comprend une bonne part du centre de Nice, et le Port Lympia. C'est aussi le fief d'Eric Ciotti, dans lequel il est élu et réélu depuis 2007.

Si bien installé que la majorité prési­den­tielle aurait songé à proposer une inves­titure au ministre de la justice, qui passe en ville certains de ses congés depuis des années. Dessein abandonné par Eric Dupond-​Moretti, tel qu'il l'a évoqué sur LCI cette semaine.

L'ancien avocat explique qu'un local, Niçois, est plus légitime que lui, estimant que Graig Monetti, adjoint au maire qui se lance avec l'étiquette Horizons, fait "un très bon candidat". Le garde des Sceaux annonce qu'il se rendra sur le terrain pour soutenir la bataille des uns et des autres, donc certai­nement bientôt à Nice pour accom­pagner ce proche de Christian Estrosi.

Graig Monetti qui avait obtenu 43,67% au second tour face à l'indéboulonnable Eric Ciotti (56,33%), en 2022. Précisons qu'Olivier Salerno de la France insoumise y est investi par le "Nouveau Front populaire".

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.