Immédiatement à 20 heures, le président de la métropole niçoise a réagi aux premiers résultats de ces élections légis­la­tives, qui donnent le RN distancé par l'union de la gauche et par la majorité présidentielle.

"Il ne faut jamais déses­pérer ni des Français ni de la démocratie. Malgré une progression, les Français ont imposé au RN une minorité absolue. Ces résultats nous obligent. Démocrates et républi­cains doivent discuter rapidement pour gouverner ensemble dans l'arc républicain le pays".

"J'invite maintenant la gauche de gouver­nement à prendre clairement ses distances avec LFI et à rejoindre ce mouvement. A tous mes amis Républicains, réaffirmez la condam­nation de Ciotti qui a conduit ses partisans à un échec cuisant au niveau national."

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.