Depuis ce lundi 15 janvier, le prix d’un billet d’entrée au Louvre grimpe de 5 euros, passant à 22 euros. À titre de compa­raison, combien coûte une place pour accéder aux musées niçois ? Nous avons répondu à la question.

La décision remonte au 7 décembre 2023, mais elle est entrée en appli­cation ce lundi 15 janvier. À compter de ce jour, il vous faudra débourser davantage afin d’accéder au célèbre musée du Louvre. Son conseil d’administration, après plusieurs années sans hausse, a validé une augmen­tation de 5 euros. Désormais, les visiteurs devront payer 22 euros pour avoir le droit d’observer les collec­tions perma­nentes et les exposi­tions temporaires.

Une somme non négli­geable, bien qu’il soit l’un des plus établis­se­ments les plus réputés au monde et une desti­nation privi­légiée pour les amoureux d’histoire et d’art. Il faut toutefois préciser que pour certaines personnes, la gratuité reste de mise. 

Les 2 musées du Département en entrée libre

Chez nous aussi, cette politique est appliquée dans plusieurs lieux, notamment ceux gérés par le Département. Nous parlons ici du Musée des Arts Asiatiques (405 Promenade des Anglais) et de l’Espace Lympia, situé au 2 quai Entrecasteaux.

Enfin, la Ville de Nice s’occupe également de nombreuses autres galeries, comme le musée Matisse et celui d’Art Moderne et d’Art Contemporain. Précisons qu’actuellement, ils sont tous les deux fermés (jusqu’en 2028 pour le Mamac). À leur réouverture, un ticket d'entrée vous sera facturé 10 euros. 

Le prix est le même pour celui des Beaux-​Art Jules Chéret (3 avenue des Baumettes), qui est lui bien ouvert et propose des sculp­tures et peintures du XIVe au XXe siècle.

Vous devrez payer deux euros de moins au musée International d’Art Naïf Anatole Jakovsky (8), qu’y s’est installé au Château Sainte-​Hélène, avenue de Fabron, ancienne résidence du parfumeur François Coty. Il contient des œuvres remontant au XVIIIe siècle, jusqu’à nos jours.

4 musées à 5 euros 

horaires 1024x683 1
[©DR]

Dans quatre établis­se­ments de la capitale des Alpes-​Maritimes, la visite est évaluée à 5 euros : le musée de la Photographie Charles Nègre (1 place Gautier), le Palais Lascaris (15 rue Droite), le musée d’Archéologie (160 avenue des Arènes) et le musée de Préhistoire de Terra Amata (25 boulevard Carnot). 

Enfin, l’endroit le plus acces­sible de notre localité, pour les adresses dirigées par la mairie, n’est autre que le Museum d’Histoire Naturelle (3,5 euros le billet). Celui-​ci se trouve au 60 bis boulevard Risso. Ici, place à une promenade natura­liste à travers le moyen-​pays et le littoral pour découvrir les trésors de notre territoire. 

Il existe aussi dans notre agglo­mé­ration des lieux sous la tutelle de l’État, l’image du musée national du Sport (6 allée Camille Muffat). Le plein tarif y est établi à 8 euros. Le montant est le même pour le musée Marc Chagall (avenue du Docteur Ménard). 

Il est possible de visiter les établissements gratuitement

Enfin, évoquons pour finir ce tour des principaux musées niçois, celui des Arts et Mobilier de la fin du Moyen Âge, aussi appelé le Prieuré du Vieux Logis (59 avenue Saint-​Barthélemy). Une invitation à voyager dans le temps afin d’admirer la collection d’objets du XIVe au XVIIe siècle amassés par le Révérend Père dominicain Alfred Lemerre. Un passage par ce monument vous reviendra à 10 euros. 

À LIRE AUSSI : "La culture pour tous": les musées de Nice attirent un demi-​million de visiteurs

Mais il convient de rappeler que pour tous les habitants de la Métropole Nice Côte d’Azur de plus de 18 ans, l’accès aux musées de la Ville peut être gratuit sous présen­tation du pass dédié. Nous vous expli­quions comment l’obtenir dans cet article

Et pour les autres, de nombreux prix réduits sont appliqués dans les établis­se­ments de la commune, aussi bien pour les personnes en situation de handicap, les étudiants, les enfants ou encore pour les deman­deurs d’emploi.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.