Comment la politique pro-business de la Métropole Nice Côte d’Azur compte attirer encore de nouvelles entreprises

Dans «La Tribune», le président Christian Estrosi revient sur les atouts et l’attractivité de notre territoire dans la compétition entre métropoles. «Nice a changé son image, son attitude aussi» développe-t-il notamment. 
christian estrosi métropole nice cote d'azur

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
13
Shares

Éco’Métro — Le cap pour 2021 est clair : Nice et sa métropole continueront de tendre les bras aux entreprises, en particulier les plus innovantes. Les signes en direction du monde des affaires ont été nombreux, souligne Christian Estrosi dans La Tribune : arrivée de Jacques Richier, l’actuel PDG d’Allianz, dans l’équipe métropolitaine comme vice-président en charge de l’économie. Le développement d’une «offre immobilière organisée, adaptée et ambitieuse pilotée» par l’un des deux seuls EPA (Établissement Public d’Aménagement) du pays, pour, au final, réunir «toutes conditions à leur épanouissement».

INTERVIEW. NICE : CHRISTIAN ESTROSI, SIX MOIS SUR LE FRONT DES CRISES

À la clé, en 2020, 17 entreprises étrangères se sont implantées dans les Alpes-Maritimes, «dont une grande majorité à Nice». L’arrivée en ville de la prestigieuse École 42 de Xavier Niel fait également partie des signaux positifs.

L’industrialisation innovante, priorité de la Métropole

Dans la même interview, le président de la Métropole défend un positionnement pour «le Made in France et le patriotisme» de longue date, alors qu’il était ministre de l’Industrie de Nicolas Sarkozy, il y a dix ans.

Avant de souligner que ce positionnement s’est encore accentué lors des dernières municipales : «où j’ai pleinement assumé notre orientation «probusiness»» rappelle-t-il. «Nice a changé son image, son attitude aussi».

«Depuis 2008, l’idée est de permettre, puis d’accompagner, un mouvement d’implantation ou de relocalisation d’entreprises sur le territoire de la Métropole» Christian Estrosi, le 26/01/21

«Les secteurs régaliens, comme la santé, ou l’agroalimentaire, sont regardés en priorité, car ils vont répondre aux enjeux qu’a cruellement révélés la crise sanitaire. Je veux que ces entreprises pensent désormais plus systématiquement à notre territoire quand elles cherchent une nouvelle implantation française.»

Écoconstruction

Dans cette concurrence des territoires, en France comme à l’international, la Métropole disposerait d’un atout de choix avec la zone de Carros, «premier territoire à obtenir la certification «Territoires d’Industrie», dont l’objectif est de redynamiser le site en développant sa vocation innovante».

Des projets de réorganisation de la zone industrielle, «comprenant la création d’un pôle entrepreneurial», sont déjà bien avancés.

«Après la tempête Alex, nous réfléchissons à la meilleure manière de construire face aux risques naturels, ce qui pourrait se traduire par l’implantation d’une filière dédiée à l’écoconstruction, par exemple» Christian Estrosi, le 26/01/21

Nice respectée

Dans une interview publiée dans nos colonnes à quelques jours du second tour des municipales en juin dernier, Christian Estrosi défendait déjà cette position de long terme : «j’ai une obstination à défendre la crédibilité que nous avons gagné sur les scènes nationale et internationale et que nous ne pouvons perdre à aucun prix. (…) J’ai fait respecter Nice, j’ai fait en sorte qu’elle fasse envie.» 

«Pourquoi Xavier Niel vient ouvrir une École 42 dans notre ville ? Je pourrais citer aussi le fait que, depuis six ans, c’est nous qui assurons la présidence du réseau Euromed. La liste est longue. Il y a quinze ans, Nice n’arrivait pas à accéder à tout cela. Aujourd’hui, c’est fait.»

EXCLUSIF. CHRISTIAN ESTROSI : “JE VEUX ÊTRE UN MAIRE ENCORE PLUS PROTECTEUR”

Partagez cette info :

Total
13
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse