Aller au restaurant tout en faisant attention à la planète, c’est l’ambition de The Fork qui publie ses 100 "meilleures adresses écores­pon­sables". Notre dépar­tement en possède trois. 

Bien manger, se faire plaisir, tout en réduisant notre impact sur l’environnement. Tout cela est dans l’air du temps, et afin d’offrir de précieux conseils à ses inter­nautes, le spécia­liste The Fork a concocté une sélection des meilleures adresses françaises, celles se montrant les plus écoresponsables. 

Cette liste se base sur les notes et avis des clients qui ont déjà goûté aux plats proposés, mais pas seulement. En effet, le label FiG (Food Index for Good) a approuvé les choix effectués. Ce dernier a pour objectif de promouvoir les tables œuvrant pour la préser­vation de la planète.

L’évaluation comporte plusieurs critères : la mise en avant du végétal, l’utilisation d’ingrédients saison­niers, locaux et biolo­giques, la gestion des déchets, des invendus et la priorité aux énergies renouvelables.

A Nice, la Cantine Arkose et sa cuisine originale 

Arkose Nice 2
[© DR]

Et selon les résultats obtenus, on retrouve trois maisons dans les Alpes-​Maritimes, dont une à Nice. La Cantine Arkose, que vous pouvez découvrir au centre commercial Nice Valley (rue Alain Mimoun), a été saluée pour sa cuisine goûteuse et originale. 

Sur des chaises et tables chinées, le tout dans un décor minéral et minima­liste bétonné et sublimé par les graffitis, vous dégus­terez les compo­si­tions du chef Bruno Soares, avec une touche sud-​américaine en plus. 

Au menu, des recettes majori­tai­rement végéta­riennes, de la ratatouille au lait de coco, au chou-​fleur rôti aux épices, sans oublier les diffé­rents burgers et leurs légumes rôtis. D’autant plus que les saveurs changent au fil des saisons. 

En automne, il est ainsi possible de commander des lasagnes végéta­riennes, une salade thaï ou encore une "tartine du moment". Le tout pour des tarifs allant de 6 à 19 euros. 

Le brunch renommé du Café Kitchen à Cagnes-sur-Mer 

Cafe Kitchen 2
[© DR]

Toujours sur le terri­toire maralpin, cap sur Café Kitchen by The Corner, à Cagnes-​sur-​Mer (1 rue Jean Raymond Giacosa). Le brunch devrait parti­cu­liè­rement combler vos papilles. 

Ici, le style est plutôt moderne, grâce à un intérieur cosy et calme illuminé par des lampes descendant du plafond. La cheffe Cécile et son équipe mettent à dispo­sition option, à savoir des mets végéta­riens, sans gluten et bio, que vous avez le loisir de consommer sur place ou à emporter. 

Cafe Kitchen
[© DR]

A la carte se mélangent les avocado toast, la burrata, ou les sando à base de poulet pané ou de boulettes de bœuf. Tout cela peut s’accompagner de frites au four ou d’une salade. Amateurs de produits plus sucrés, laissez-​vous tenter par la brioche perdue, le brownie ou encore le cookie et son yaourt. 

Mais comme nous vous le disions un peu plus haut, le point fort du lieu n’est autre que le brunch. Vous avez ainsi un large choix d’assiettes salées plus ou moins garnies selon votre faim. Les prix moyens vont de 6 à 15 euros en fonction du plat. 

La touche locale chez Mama Gaïa à Vence

Chez Mama Gaia
[© DR]

Enfin, le numéro 3 nous envoie à Vence, chez Mama Gaïa, restaurant localisé place Godeau, où les recettes végéta­riennes sont très appré­ciées de la clientèle. 

Dans cet établis­sement, le menu varie tous les mois afin de respecter la saison­nalité des produits utilisés. Ces derniers viennent d’ailleurs princi­pa­lement de la région, avec une préfé­rence pour les mets bio.

À LIRE AUSSI > Nice : ce restaurant "comme à la maison" obtient un prix pour la qualité de sa cuisine

La cheffe Livia Roche propose aux curieux qui poussent la porte de cette maison des bagels, une assiette parmesane, des salades à base de lentilles ou de boulgour agrémentées de légumes, sans omettre la touche locale grâce au "burger niçois". Concernant les tarifs, ils oscillent entre 17 et 18 euros, avec des formules à 26 euros pour entrée-​plat ou plat-dessert.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.