Un peu plus d'un an après son accession à la prési­dence de la fédération des commer­çants, Jean-​Pierre Lellouche doit quitter son poste, dans un contexte tendu.

Un petit tour et puis s'en va. Il était devenu le patron de la puissante fédé au cours de l'été 2021. Jean-​Pierre Lellouche a démis­sionné cette semaine, d'après une infor­mation de Nice-​Presse ce mercredi 30 novembre. Son prédé­cesseur était resté en place treize ans.

Un départ plus subi que choisi. Des tensions internes ont précipité la décision. Dans les rangs de l'organisation, on pointe un chef "trop peu présent", et/​ou "trop proche de Christian Estrosi".

L'intéressé n'a pas répondu à nos SMS. Un tournant après un rendez-​vous à l'Hôtel de Ville, où il a compris qu'il ne serait pas soutenu. Version que la collec­tivité ne commente pas.

Le service presse du maire rappelle ce soir l'attachement de Nice "à l'unité du commerce local" alors que "certaines personnes extérieures à la fédération ont cherché à la désta­bi­liser".

Un signal d'alerte, "à un moment où les incer­ti­tudes écono­miques sont nombreuses".

Le calme devra vite revenir. Des Assises du commerce sont programmées dans notre cité en début d'année prochaine.

"Défaillant"

Mise à jour : Bernard Chaix, vice-​président du Département 06 notamment délégué aux commerces s'est exprimé dans notre émission vidéo, le 8 décembre. "Je n'ai pas été surpris (par cette démission, ndlr). C'est un poste qui demande de la dispo­ni­bilité, d'aller voir tous les prési­dents d'associations. Pas uniquement ceux du centre-​ville. Le président était défaillant sur ce sujet".

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.