Tout l'axe de la rue Cassini est en pleine métamor­phose. Depuis la rentrée dernière et jusqu'en octobre 2023, les travaux se développent par phases, pour limiter les nuisances.

Un projet global d’aménagement. Les ouvriers s'activent depuis plusieurs mois autour de ce trait d’union entre l’extension de la Promenade du Paillon, en passant par la place Garibaldi jusqu'au Port Lympia, lui-​aussi bientôt repensé (tel que développé par ici).

D'avril à septembre, nous en sommes à la phase Seytour-​Garibaldi, qui précède le travail sur Garibaldi-​Ciaudo, lequel doit s'étirer jusqu'en octobre, pour la livraison. 

À terme, il n'y aura plus qu'une seule voie de circu­lation automobile, bordée par une piste cyclable bidirec­tion­nelle et sécurisée.

La munici­palité nous a transmis ce visuel prévi­sionnel du futur équipement :

place Garibaldi visuel
Visuel : Ville de Nice transmis à Nice-Presse

Des arbres, cinquante-​cinq, seront plantés côté Cassini pour absorber une partie de la pollution, et apaiser le secteur.

L'endroit qui est actuel­lement encombré de véhicules va donner toute sa place à la promenade : les commer­çants, notamment, devraient apprécier.

Quid du station­nement ? Le nombre de places sera bien conservé, comme l'adjoint au maire Gaël Nofri le garan­tissait dans Nice-​Presse le 10 octobre.

Des questions sur tout cela ? Un nouveau "Point info" vous tend les bras, au niveau de l'esplanade de la Bourgada.


L'enveloppe totale allouée à ce projet se porte à 3,1 millions d'euros, financés par la Ville, la Métropole et la Région Sud.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.