Pour cette association, le nouveau complexe bientôt construit au Port va y saccager la vue, et ne se base pas sur une réelle consul­tation des Niçois.

C'était, le 23 mars, la surprise du chef. Le président de la Métropole annonçait, par voie de commu­niqué, l'édification prochaine d'un centre des congrès au Port Lympia. Une nouvelle qui coupe l'herbe sous le pied à ceux qui dénon­çaient la démolition d'Acropolis.

Même si les délais semblent extrê­mement serrés, la nouvelle structure doit être fonction­nelle pour 2025, et l'accueil de la confé­rence inter­na­tionale sur la préser­vation des océans. Cerise sur le gâteau : la Métropole indique que 90% des coûts afférents seront supportés par les Nations Unies, l'État français, et le Costa Rica.

Le collectif citoyen marqué à gauche Viva, créé à l'occasion des élections munici­pales de 2020, réagit au lance-​flammes ce vendredi.

"Cette nouvelle annonce illustre, une fois de plus, une fois de trop, le profond mépris du maire à l’égard des Niçois et des Niçoises" estiment l'avocate Mireille Damiano et le commu­niste Robert Injey. 

"Et nous avions bien raison de consi­dérer la consul­tation menée par Olivier Bettati comme de la poudre aux yeux".

"La réalité du projet éclate : les arbres à la place du parking, la belle promenade arborée… tout cela était du vent. A la place, le maire de Nice nous propose un nouveau bloc de béton sur le quai Infernet. Un bloc de béton qui va saccager une des vues les plus célèbres de Nice, celle de son port avec en arrière-​plan la colline du Château". 

Avant d'enfoncer le clou : "Un impact patri­monial catas­tro­phique, et un coût environ­ne­mental délirant, qui confirme qu'en matière d'écologie, Estrosi n'est qu'un vulgaire imposteur".

D'après Viva, "Peu lui importe si des décisions sont prises en dehors du bon sens, et sans aucune consul­tation réelle, sa seule préoc­cu­pation c’est de parader et d’inaugurer l’extension de la coulée verte avant l'élection municipale de 2026".

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.