Le débat sur cette question avait été lancé dès le début du procès, le 5 septembre.

On l'apprend ce mardi : les images captées par les caméras de vidéo-​protection le soir de l'attentat sur la Promenade des Anglais à Nice seront bien diffusées au cours d'une prochaine audience à Paris.

Toute captation vidéo sera interdite dans la salle, et chacun devra garder son smart­phone dans sa poche, comme l'a indiqué le président de la Cour.

Ces images du 14 juillet 2016 seront diffusées demain à l'audience, ce jeudi 15 septembre.

Lire aussi : Procès de l’attentat de Nice : ce qu’il faut retenir du témoi­gnage des « deux héros »

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.