Tempête Alex : Emmanuel Macron va se rendre dans les Alpes-Maritimes, un milliard d’euros de dégâts

Confiance épidémie covid-19 gouvernement
Photo : Kremlin

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
11
Shares

Le président de la République a «longuement échangé» avec le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti après le passage de la tempête Alex, vendredi 2 octobre. Emmanuel Macron va se rendre sur place, alors que les dégâts sont considérables.

TEMPÊTE ALEX — Le chef de l’État va se rendre dans nos vallées dévastées. Après un week-end catastrophe, rythmée par la course contre la montre pour retrouver les disparus, pour certains emportés par des torrents inédits, Emmanuel Macron va débloquer des moyens supplémentaires pour que les Alpes-Maritimes relèvent la tête.

Invité de nos confrères de France Bleu Azur ce lundi 5 octobre, le député LR Eric Ciotti a annoncé avoir longuement discuté avec le président, à qui il a lancé un «appel au secours».

L’élu azuréen a salué l’engagement du président «pour notre département et nos vallées sinistrées», dans lesquelles il devrait se déplacer très prochainement.

Autre information d’importance : l’aide exceptionnelle du département 06 aux foyers sinistrés est déjà en train d’être versée, dès aujourd’hui : une enveloppe de 1.500 euros est débloquée en urgence pour les familles les plus touchées par les intempéries. Nous vous expliquions dans cet article comment vous manifester et l’obtenir.

Pour finir, d’après les premières estimations commandées par notre conseil départemental, le montant des énormes dégâts pourrait atteindre près d” »un milliard d’euros sur le territoire azuréen».

À LIRE AUSSI : Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : «Saint-Martin-Vésubie sera sauvé» promet Éric Ciotti

Partagez cette info :

Total
11
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse