VIDÉO. «Complot très haut placé»: ciblé par plusieurs plaintes, Didier Raoult contre-attaque

didier raoult

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
7
Shares

L’infectiologue marseillais est poursuivi par l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône. Sur CNews, le professeur a dénoncé un «complot très très haut placé» dont il aurait été informé. Il est accusé de violation de la confraternité, d’information erronée du public, d’exposition à un risque injustifié et de «charlatanisme».

RÉGION SUD — Il ne compte pas se laisser faire. On apprenait dans le Parisien jeudi 12 novembre que le professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU – Méditerranée Infection à Marseille, serait poursuivi par l’Ordre des Médecins des Bouches-du-Rhône.

Il est accusé de différentes entorses au code de déontologie de la profession : «violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et charlatanisme.»

Parmi les signalements, nos confrères notent, par exemple, celui d’un collectif de cinq médecins hospitaliers qui estiment que les propos «surmédiatisés» du professeur Raoult «s’opposent aux données et résultats scientifiques» et que ce dernier est allé «jusqu’à prôner et prescrire des thérapeutiques et associations médicamenteuses non éprouvées, au minimum inefficaces, au pire dangereuses.»

Concernant la plainte déposée auprès de l’Ordre, elle émane d’une association de 700 médecins, la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF). Cette dernière reproche au microbiologiste d’avoir enfreint pas moins de neuf articles du code de déontologie. «L’obstination de Didier Raoult (pour l’hydroxychloroquine NDLR) a des conséquences graves. Il ne se comporte pas comme un médecin devrait le faire» avance Pierre Tattevin, le président de l’association, toujours auprès du Parisien.

Après un premier entretien, le 6 octobre dernier avec le principal concerné, l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône a décidé de porter plainte. Le microbiologiste risque maintenant différentes sanctions, pouvant aller jusqu’à la radiation.

Lire > «Charlatan»: Didier Raoult poursuivi devant l’Ordre des médecins

Le professeur a répondu à ces attaques mercredi 18 novembre sur CNews (vidéo ci-haut). À Jean-Marc Morandini, il a expliqué, que selon lui, «cela remonte très haut. On m’avait prévenu très tôt. On m’a dit «Tu sais Didier, il va y avoir une plainte au Conseil de l’Ordre des médecins». Il va y avoir une plainte aussi auprès du procureur de la République de Marseille».

Pour lui, il s’agit d” «un complot médico-politique», alors qu’il assure avoir soigné 13.000 personnes dans son IHU.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Partagez cette info :

Total
7
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution région sud
Lire...

Inégalités, logement, pollution… la région Sud-Paca «peut mieux faire», épingle l’INSEE

Au regard des 17 "Objectifs de développement durable" définis par les Nations unies, le constat est "mitigé" sur plusieurs points clés en Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment l'enseignement puis l'insertion professionnelle des jeunes, les inégalités économiques, toujours très fortes, ou encore le niveau des émissions de gaz à effet de serre
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse