10 maisons françaises se trouvent dans le top 100 de l’association We're Smart World révélé mardi. Quelques-​unes de notre région Provence-​Alpes-​Côte d’Azur ont été saluées par l’organisation…  

Depuis 2018, le chef belge Frank Fol recense les restau­rants du monde entier afin de les classer dans son fameux Guide vert. Celui-​ci a pour objectif de promouvoir une cuisine mettant en avant les fruits et légumes, sans omettre bien sûr les viandes et les poissons. 

En se basant sur cette revue, l’association We're Smart World, fondée par Fol, dévoile annuel­lement la liste des 100 meilleures adresses pour déguster des légumes. En 2023, la cérémonie a eu lieu au théâtre du Vaudeville à Bruxelles.

Si les premières places de ce palmarès sont occupées des établis­se­ments étrangers, le premier étant Néerlandais, le deuxième espagnol et le troisième italien, cela ne signifie pas que la France n’a pas sa place dans ce classement.

Le 1er français est en Région Sud !

En effet, dix tables de l’Hexagone y figurent, et certaines plutôt bien placées. D’ailleurs, soyons un peu chauvins en relevant que le premier français est à retrouver en Provence-​Alpes-​Côte d’Azur, aux Beaux-de-Provence.

Il s’agit de L’Oustau de Baumanière, qui arrive cinquième. Tenue par les chefs Glenn Viel et Jean-​André Charial, l’entreprise étoilée est une véritable insti­tution de notre région dont la création remonte à 1945. 

On peut notamment y savourer le menu légumes à 180 euros par personne, hors boissons. Les ingré­dients sont issus du potager biolo­gique et des produc­teurs locaux pour la plupart des plats. Cela comprend des bette­raves, des champi­gnons de Paris, de l’aubergine, du butternut ou encore des céleris. 

Tout cela est inclus dans un magni­fique domaine, entre hôtel cinq étoiles et restau­rants gastro­no­miques dans le pur style provençal. 

Les Alpes-​Maritimes représentées par le Mirazur

Mirazur
[© DR le Mirazur]

Ensuite, descendons au 33e rang pour évoquer le Mirazur, célèbre maison de Menton (30, avenue Aristide Briand). Reconnu plusieurs fois pour la qualité de sa cuisine, le travail du chef Mauro Colagreco est une promesse de goûter à l’équilibre subtil entre la terre et la mer. 

Beaucoup de couleurs dans l’assiette grâce à des mets cultivés dans son propre jardin. Un repas dont on se délecte dans un cadre idyllique, au pied des montagnes, dans une salle à la fois spacieuse, élégante et offrant une vue panora­mique à ses invités grâce aux grandes baies vitrées. 

Mirazur
[©DR]

Côté fourneaux, des prépa­ra­tions qui changent au gré des saisons. Le prix pour l'un des quatre menus proposés est de 450 euros, avec l’assurance selon l’établissement de vivre “l’expérience d'un voyage sensoriel".     

Hôtel et restaurant étoilés à La Mirande 

La Mirande
[© DR La Mirande]

Enfin, le troisième lieu n’est autre que La Mirande, 4 place de L’Amirande, à Avignon, dans le Vaucluse. Comme pour L’Oustau de Baumanière, il regroupe un hôtel cinq étoiles accom­pagné d’une table d’exception.

Ici, les agapes du chef Florent Pietravalle sont servies en deux, trois ou quatre séquences contenant des asperges vertes, navets, petits pois, ces mets se mêlant parfai­tement avec les viandes et les poissons auxquels ils sont associés. 

Par sa cuisine, la société a été distinguée de l’étoile Verte du Guide Michelin 2021, celle-​ci promouvant les tables parti­cu­liè­rement engagées dans une approche durable de la gastro­nomie, ce qui renvoie au respect des saisons, de la terre et un engagement pour une meilleure alimentation.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.