coronavirus covid-19

30 morts chaque jour : en région PACA, l’alarmante seconde vague de Covid-19

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur au coeur de la seconde vague. Alors que le pic épidémique devrait être atteint aux alentours du 15 novembre, l’Agence régionale de santé a sonné l’alerte ce lundi au cours d’une conférence de presse.

RÉGION SUD — “La deuxième vague est une réalité et la situation virale s’accentue” note ce lundi 9 novembre le directeur de l’ARS PACA, Philippe De Mester. “Elle est dans une phase exponentielle” en région Sud.

Avant de souligner : “Notre région fait d’ailleurs partie des cinq régions de France où la situation est la plus difficile. Chaque jour, trente personnes y meurent du virus”. 

Concernant le nombre de morts et de patients en réanimation, on dépasse déjà les pics enregistrés au plus fort de la première vague. En avril dernier, jusqu’à 420 patients avaient été admis en réanimation, contre 503 patients aujourd’hui.

À l’heure actuelle, 3.200 personnes ayant contracté la COVID sont hospitalisées dans la région. En EHPAD, on dénombre désormais 180 clusters, contre 89 au début du mois d’octobre (47 dans toutes les AM).

Lire > Covid-19 : dans les Alpes-Maritimes, 90% des places en réanimation occupées

Pour pouvoir gérer l’afflux de patients, l’ARS-PACA a été contrainte de demander aux hôpitaux et cliniques de déprogrammer les interventions chirurgicales non urgentes dans les Bouches-du-Rhône. Pour ce qui est des Alpes-Maritimes, le député Eric Ciotti a saisi le ministère de la Santé pour éviter une décision similaire.

La semaine dernière déjà, des patients du Sud ont été évacués vers des hôpitaux de la Bretagne. Une porte de sortie qui n’est plus envisageable, d’autres régions submergées étant plus prioritaires que la nôtre.

La circulation virale du Covid-19 connait depuis deux semaines une accélération exponentielle. Les indicateurs sanitaires se détériorent de jour en jour dans l’ensemble de la région et pour toutes les classes d’âge. Le taux d’incidence s’élève ce vendredi 6 novembre à 535 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité a dépassé cette semaine la barre des 20%.

À LIRE AUSSI… Covid-19 dans les Alpes-Maritimes : plus de 10 morts chaque jour, “les hospitalisations explosent”

À LIRE AUSSI… Covid-19 en PACA : face à l’afflux de malades, des opérations déjà déprogrammées dans les Bouches-du-Rhône

À Nice, le confinement semble difficile à faire appliquer tant il y a du monde dans les rues. Le maire Christian Estrosi veut que le télétravail soit imposé et non plus seulement incité par le gouvernement. Il réclame également un confinement plus strict, sur le modèle ce celui de mars dernier, pour responsabiliser les Français et protéger notre système de santé.

ARS

— Via CNews

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
5
Share