Alerte coronavirus : le département des Alpes-Maritimes proche des 600 hospitalisations, un record absolu

Le nombre très élevé de tests effectués dans notre département a pu expliquer un temps la flambée des nouveaux cas positifs. Mais depuis la rentrée, les hospitalisations repartent à la hausse, avec des chiffres jamais atteints depuis le début de la crise sanitaire
chu nice
Photo : DR

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Les chiffres sont très mauvais. Au 10 janvier 2021, le département Alpes-Maritimes recense 584 hospitalisations en cours pour cause de COVID-19, dont 73 en réanimation. 22 nouvelles personnes contaminées par le virus ont dû être prises en charge ces dernières vingt-quatre heures (+3 en réa), d’après les données rapportées par Santé Publique France.

⚠️ Suivez toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Lors de la première vague au printemps dernier, jamais nos hôpitaux maralpins n’avaient comptabilisé plus de 300 personnes simultanément. La tension hospitalière est estimée à 82% à ce jour, un chiffre également en forte hausse (50.8% au niveau national ! 67% en régional)

Notre taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests virologiques positifs pour 100.000 habitants sur une semaine, frôle les 400 au 7 décembre puisqu’il s’établit à 388. Un chiffre très, très au-dessus de la moyenne nationale, qui est elle à 163, et celle de la région PACA, à 270.

Avec 409 au 5 janvier, Nice Côte d’Azur se place en première position parmi les métropoles les plus touchées du pays.

Lire > Flambée du coronavirus à Nice : pour Estrosi, “le problème vient de l’extérieur”

“Malgré une forte diminution du taux de dépistage dans la région, les taux d’incidence augmentent dans tous les départements et toutes les tranches d’âge (…) faisant craindre une dégradation de la situation dans les prochains jours” analyse l’Agence régionale de santé.

Du 28 décembre au 3 janvier, 48.000 tests ont été effectués dans les Alpes-Maritimes, un chiffre néanmoins proche des semaines précédentes. Du 14 au 20 décembre, 51.200 tests COVID ont été effectués dans le 06, toujours d’après SPF, bien davantage que du 30 novembre au 6 décembre, où on en comptait 26.000 (151 d’incidence), 29.000 du 7 au 13 décembre (162 d’incidence).

Lire > Covid-19 dans les Alpes-Maritimes : record d’hospitalisations et taux d’incidence le plus haut de France

Pour la première semaine de janvier, on estime à environ 600 le nombre de nouveaux cas découverts chaque jour dans notre département, quand six personnes mourraient quotidiennement entre le 4 et le 10 janvier.

Au 5 janvier, le taux de reproduction du virus est de 1.05, le taux de positivité des tests virologiques (RT-PCR) de 8.1%.

Alors que les indicateurs sanitaires se dégradent depuis plusieurs semaines, les AM sont soumises à un couvre-feu avancé à 18 heures depuis le 2 janvier. Nos voisins des Bouches-du-Rhône et du Var viennent de nous y rejoindre.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
90
Share