Si Nice, et globa­lement la Côte d’Azur, sont connues pour la forte affluence touris­tique lors des beaux jours, l’hiver aussi est propice à la venue de nombreux visiteurs dans notre ville. 

La plage, le soleil, la chaleur, des paysages littoraux excep­tionnels et le beau temps. Voilà ce qui pousse les voyageurs à se préci­piter au printemps et à l’été dans notre région, sur la Côte d’Azur, et notamment à Nice. 

Mais il serait injuste de résumer notre localité et notre terri­toire à ses seuls atouts lors de la belle saison. En hiver aussi, la capitale des Alpes-​Maritimes peut se visiter, l’occasion de vivre une expérience diffé­rente et de découvrir la munici­palité sous un autre angle. 

Nice à l'UNESCO en tant que "ville de la villégiature d'hiver de Riviera"

Nous pouvons déjà rappeler que si la cité azuréenne appar­tient au patri­moine mondial de l’UNESCO, c’est sous l’appellation "ville de la villé­giature d'hiver de Riviera". Oui, il y a bien notifié “hiver”. Mais ce n’est pas un hasard. 

Car le tourisme s’est implanté ici à une époque où les aristo­crates et les dirigeants du Nord de l’Europe venaient passer une saison dans un endroit plus doux et glamour. C’est ainsi que sont nés les palais, palaces, jardins paysagers et magni­fiques demeures. 

De cette période, la ville en a conservé un bel héritage, surtout dans les ruelles histo­riques du Vieux-​Nice, les magni­fiques bâtiments anciens, ou encore les édifices en bord de mer. Pour en avoir un petit aperçu, n’hésitez pas à prendre un peu de hauteur afin de bénéficier d’un joli point de vue. 

vieux-nice
Illustration - Photo © Depositphotos.com

Profitez aussi de cet instant pour parcourir la très vaste et diver­sifiée offre cultu­relle et touris­tique de la commune. Nous faisons référence ici aux nombreux musées proposant des exposi­tions pour tous les goûts, quels que soient vos centres d’intérêt.

La liste est longue mais nous pouvons néanmoins évoquer certains établis­se­ments comme Matisse, le Mamac (musée d’Art moderne et d’art contem­porain), les Beaux-​Arts, Lascaris, le musée national du sport, Marc Chagall ou encore la villa Masséna. 

Et, point de passage obligé, le célèbre #ILoveNice, qui est un spot incon­tour­nable pour votre photo souvenir. Jouez avec la lumière du soleil hivernal pour faire parler vos talents d’artiste.  

Une gastronomie renommée 

Autre bonne raison de venir séjourner dans la région niçoise, goûter des plats récon­for­tants comme la soupe au pistou, les petits farcis ou la fameuse daube niçoise, sans omettre de mentionner la socca, qui peut se déguster chaude, tout juste sortie du four à bois. 

Pour être sûr de sélec­tionner un restaurant de qualité au sujet de la cuisine du pays, vous pouvez vous référer aux maisons label­lisées "Cuisine Niçoise", dont nous parlions dans cet article

Après les visites, la nourriture, il est désormais temps de s’amuser. Pour cela, Nice est le lieu idéal, possédant un programme de réjouis­sances bien garni. Bien évidemment, le marché et le village de Noël entre décembre et janvier en font partie, mais le plus important est assurément le Carnaval.

Le célèbre Carnaval

Ce dernier fait la renommée de notre agglo­mé­ration depuis plusieurs siècles. Il est le plus grand de France, et l’un des plus prisés au monde. En 2024, celui-​ci se déroulera du 17 février au 3 mars. Événement emblé­ma­tique de la Côte d’Azur, il promet aux specta­teurs émerveillement, fantaisie et décom­pression, le tout dans un esprit festif, entre les batailles de fleurs, les défilés et les corsi illuminés. Tout un programme. 

Ce n’est pas tout à fait Nice, mais il faut aussi rappeler que la Métropole donne accès à un luxe peu commun, à savoir se trouver à la fois près de la mer et des pistes de ski. De quoi passer d’un paysage à l’autre en seulement quelques heures.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.