Comme chaque année début juillet, l'office du tourisme métro­po­litain (OTM) récom­pense certains établis­se­ments du terri­toire avec ce label saluant la cuisine de chez nous. Six nouveaux font leur entrée !

Un peu à l’image d’une étoile au Guide Michelin, la certi­fi­cation “Cuisine Nissarde” est un gage de qualité : c'est d'ailleurs devenu un rituel, l'office de tourisme désigne les heureux proprié­taires du fameux macaron dès que l'été est de retour. 

Avant de vous donner la liste des 33 établis­se­ments de 2023, faisons un point sur le règlement. Tout d’abord, il faut savoir que ce label a vu le jour en 1998. Au fil des ans, il a bien grandi, et aujourd’hui l’étiquette délivrée par le jury est très convoitée par les restaurateurs. 

Cuisine Nissarde
[© DR]

Un gage de respect des traditions 

Pour espérer l’obtenir, il faut appar­tenir à l’une des deux catégories : restau­rants et merenda e goustaroun, autrement dit, snacks et vente à emporter. Une fois la demande effectuée, les experts dépêchent des clients-​examinateurs dans l’anonymat afin de vérifier que les critères soient bien respectés. Ils complètent pour cela une grille d’évaluation. 

Pour entrer dans les détails, les concur­rents ont l’obligation de respecter les recettes tradi­tion­nelles, d’afficher un attachement au patri­moine et à l’histoire de la cuisine niçoise, mais aussi d’offrir une table et un accueil de qualité. Il faut par exemple 5 spécia­lités de chez nous pour les auberges, et 3 pour les snacks.

Alors en 2023, qui a su satis­faire les exigent inspec­teurs ? Eh bien, ils sont 21 localisés Nice. Commençons avec les restaurants : 

  • Acchiardo (38 rue Droite)
  • Auberge de l’aire Saint-​Michel (chemin de Chateaurenard)
  • Lou Balico (20 avenue Saint-Jean-Baptiste)
  • Chez Cane (317 avenue de Fabron)
  • Chez Davia (11 bis rue Grimaldi), déjà évoqué dans nos colonnes par ici
  • Lu Fran Calin (5 rue Francis Gallo)
  • La Gaité Nallino (72 avenue Cap-de-Croix)
  • Le Pois Chiche (8-​10 Esplanade du Parvis de l'Europe)
  • Le Safari (1 cours Saleya)
  • La Table à Julie (50 rue Arson)
  • La Table Alziari (4 rue Francois Zanin)
  • Le Tchitchou (29 avenue Georges Clemenceau)
Capture decran 2023 07 04 a 18.22.36
Photo : restaurant-la-ratapignata-nice.fr

Ajoutons trois petits nouveaux à cette sélection : 

  • La Ratapignata (63 avenue du Ray)
  • L’Escalinada (22 rue Pairolière) que nous évoquons dans ce récent reportage
  • A’Butaghinn’a (11 rue du Marché)
Capture decran 2023 03 03 a 10.53.36 1200x673 1
[© Nice-​Presse] Marco Seassau de Receta de Jou : "une cuisine niçoise sans chichi !"

Pour la vente à emporter, on retrouve, “A’Butaghinn’a”, qui figure donc dans les deux groupes. Il ne faut également pas oublier : 

  • Receta de Jou (4 place de la Gare du Sud) dont on vous parle dans cet article !
  • Socca du Cours (Place Charles Félix)
  • Barba Bléa (une nouveauté située au 23 rue Delille)

12 établissements dans la Métropole

Mais les entre­prises niçoises n’ont pas été les seules à être récom­pensées pour leur travail. Dans la métropole, 12 peuvent se féliciter d’avoir réussi leur examen. Ainsi, pour la classi­fi­cation “restau­rants”, nous avons : 

  • Lou Bantry (Villefranche-​sur-​Mer)
  • La Capeline (Toudon)
  • Lou Countéa (Gilette)
  • L’Estragon (Le Broc)
  • La Gaudriole (La Gaude)
  • La Passion des Mets (Saint-​Laurent-​du-​Var)
  • La Table du Rousset (Ascros)
  • Le Pous Café (Rimplas), première apparition

Enfin, pour les merenda e goustaroun maralpins ayant reçu l’agrément, nous en comptons quatre : 

  • Les Halles du Mercantour (Saint-​Martin-​Vésubie)
  • La Passion des Mets (Saint-​Laurent-​du-​Var)
  • La Raïola du Béal /​ Maison Galarato Cagnes-sur-Mer)
  • La Boulangerie du Terroir /​ Chez Alec et Bruno (Saint-​Dalmas, Valdeblore), la nouveauté

La cérémonie a eu lieu ce lundi 3 juillet, et au passage, le lycée hôtelier Jeanne et Paul Augier (Nice), a obtenu son label d'honneur.  

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.