De sources gouver­ne­men­tales, la réouverture des commerces jugés "non essen­tiels" devrait avoir lieu dès le week-​end du 28 novembre. Un assou­plis­sement de la règle du 1 km pour une activité physique est envisagé.

SANTÉ — Le gouver­nement ne veut pas parler de "décon­fi­nement" mais de "confi­nement adapté" pour désigner la nouvelle phase dans laquelle la France va passer après le 1er décembre.

Ce matin se tenait un nouveau Conseil de défense et de sécurité autour de l'épidémie de Covid-​19. Le président de la République a rappelé "la gravité de la situation sanitaire" et invité à "ne pas baisser la garde", d'après le porte-​parole du gouver­nement, Gabriel Attal. "Relâcher les efforts maintenant, ce serait les avoir faits pour rien" a souligné le chef de l'État.

"On ne peut pas parler de décon­fi­nement, on sera toujours dans un confi­nement, avec des règles allégées, mais on restera sous le régime du confi­nement, insiste une source gouver­ne­mentale, citée par Les Échos. Il y a quelques semaines encore diffi­ciles, même si l'étau doit se desserrer avec un confi­nement moins contrai­gnant au fur et à mesure".

Toute l'actualité de la pandémie de Covid-​19 avec notre page spéciale

Cet allègement sera opéré uniquement si indica­teurs épidé­mio­lo­giques, surveillés quoti­dien­nement par les ministres, s'améliorent avec suffi­samment de certi­tudes. L'entrée dans l'hiver inquiète, pour l'heure.

Rien de majeur ne va être décidé dans les jours prochain : "L'Elysée juge encore élevé le niveau d'occupation des lits de réani­mation et le nombre de décès (437 mardi soir)."

Un nouveau Conseil de défense, "plus décision­naire", est prévu la semaine prochaine.

D'après nos confrères, plusieurs décisions sont en bonne voie :

  • Est envisagée la réouverture des commerces avec des "proto­coles renforcés", sur avis du Haut Conseil de la santé publique. "Cette réouverture est envisagée à partir du 1er décembre, voire le week-​end du 28 novembre, comme le souhaitent les fédéra­tions de commerçants".
  • Dès le 1er décembre, il y aura la possi­bilité pour les mineurs de refaire du sport en club ainsi que l'a déjà annoncé l'Elysée . Un "assou­plis­sement" de la règle du 1 kilomètre pour une activité physique devrait être décidé.
  • Un deuxième palier pourrait être, à l'approche de Noël, la possi­bilité de se déplacer dans une région différente
  • Rien de neuf, par contre, du côté des cafés, bars et restau­rants, pour qui le lever de rideau devrait attendre le 15 janvier… voire le 1er février.

COVID-​19 : NE RATEZ PAS…

Déconfinement : Macron va s'exprimer, voici ce qu'il devrait annoncer

Coronavirus à Nice : Estrosi veut rouvrir les commerces dès le 27 novembre

Réagissez