Coronavirus à Nice : olfactifs, salivaires… Estrosi annonce de nouvelles méthodes de tests

masques obligatoires Nice
Photo : Ville de Nice (août 2020, archives)

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
8
Shares

La ville de Nice va expérimenter dès cette semaine de nouvelles méthodes de tests Covid plus rapides et moins contraignantes.

SANTÉ — Chaque semaine, Estrosi prend de nouvelles décisions remarquées contre l’épidémie de coronavirus. À lui seul, le maire de Nice montre tout ce que les élus locaux peuvent monter comme actions concrètes, en lieu et place d’un État central qui semble dépassé par les événements depuis de (trop) nombreuses semaines, comme nous relevions en avril dernier.

Notre ville continue de montrer la voie, en proposant à ses habitants un panel de tests Covid-19 plus large, apprend-t-on chez nos confrères de CNews Côte d’Azur.

Avec Christian Estrosi, la guerre totale contre le coronavirus

«Nice élargit son panel de tests car, depuis la fin du mois de septembre, nous constatons une baisse significative de 50% des tests PCR. (…) Les gens ont-ils peur de la douleur ? De l’attente dans les files ? De l’attente des résultats ?» explique ainsi le maire.

Ainsi, Nice va lancer l’expérimentation des tests antigéniques :  réalisé à partir de prélèvements dans les narines, le prélèvement est plongé dans une solution «qui réagira en cas de présence des «antigènes» du virus». Cette méthode ne nécessite pas d’analyse en laboratoire, «ce qui permet un résultat direct, généralement en moins de 30 minutes». 

Couvre-feux, reconfinements… contre la seconde vague de Covid-19, les options de Macron

Parallèlement à cela, «dès cette semaine», des tests olfactifs et des tests salivaires seront expérimentés au centre de tests du Palais des expositions de Nice, qui continuera en même temps de proposer des tests PCR.

L’expérimentation durera quinze jours pour identifier sur quel profil de personnes les tests sont les plus efficaces. Un «retour d’expérience qui mutualisera les données de la ville de Nice, celles des médecins généralistes, du CHU et de l’ARS» sera réalisé.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Partagez cette info :

Total
8
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse