Couvre-feu à Nice et dans les Alpes-Maritimes: tout ce qu’il faut savoir, attestations, règles et exceptions…

couvre-feu nice alpes-maritimes

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
35
Shares

SANTÉ — L’information, qui sera officialisée par le Premier ministre Jean Castex ce soir à 17h, n’est pas vraiment une surprise. Le département des Alpes-Maritimes sera placé en alerte maximale face à la pandémie de Covid-19 d’ici à ce soir, un couvre-feu va être instauré dès le vendredi 23 octobre (dès minuit).

Voici l’essentiel à savoir (l’article est susceptible d’être mis à jour).

Règles… et dérogations

Les déplacements vous seront interdits entre 21h et 6h dès ce samedi (minuit ce vendredi). Nous saurons ce soir jusqu’à quand (possiblement début décembre).

Cette prohibition ne concerne pas les trajets médicaux (médecin, pharmacie, urgences, hôpital), les impératifs professionnels (sur justificatif) les déplacements déjà actés en avion ou en train («le billet faisant foi») l’assistance à autrui («l’aide à une personne vulnérable ou précaire») et aux proches dépendants, les convocations (judiciaires, administratives) et la garde d’enfant.

«Il y a un manque de responsabilité» à Nice, pointe Christian Estrosi

Comme en mars, il y a aussi une exception pour «motif familial impérieux», et pour la promenade des animaux de compagnie.

Pour répondre à ces cas dérogatoires, les transports en commun continueront de fonctionner même pendant le couvre-feu.

Le document requis

Il faudra remplir une attestation (au format numérique ou sur papier libre) pour justifier d’une sortie pendant les horaires interdits : vous pouvez la remplir par ici (et l’attestation professionnelle c’est > par ici).

Sanctions

Amende de 135€ (majorée à 375€ en cas de non-paiement).

En cas de récidive dans les 15 jours qui suivent, une nouvelle amende de 200€ (majorée à 450€).

Après trois infractions en 30 jours, la personne s’expose à une amende de 3.750€ passible de six mois d’emprisonnement.

Fermetures

Évidemment, tout est fermé ou presque, le département étant en alerte maximale : les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et salons baissent le rideau toute la journée.

Tous les établissements recevant du public ne pourront plus accueillir après 21h.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Partagez cette info :

Total
35
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse