Le terri­toire de Nice évolue et certains sujets sont parti­cu­liè­rement scrutés par la population. Un sondage Ipsos commandé par la mairie détaille les priorités des Niçois.

Dans ce méli-​mélo de chiffres et de statis­tiques, que retenir ?

Surprise ou non, c'est la sécurité qui arrive en tête des "domaines dont la munici­palité devrait s'occuper en priorité dans les prochaines années".

Ce sondage Ipsos, publié en août dernier, révèle que 43% des Niçois placent ce thème en première ligne. En baisse, ce chiffre attei­gnait 50% en juillet 2020.

Vient ensuite la lutte contre les incivi­lités, vue comme une priorité pour 37% des sondés, et la propreté de la ville, pour 33% des personnes interrogées.

Un classement qui confirme les opinions publiées dans un précédent sondage sur Nice-​Presse, en avril de l'année dernière.

Pour compléter le top 5, le logement est considéré comme une priorité par 28% des Niçois et la protection de l'environnement obtient 27% de l'attention.

En revanche, certains secteurs sont un peu plus laissés pour compte. Seuls 16% des sondés jugent les crèches et la politique familiale comme un dossier à mettre au-​dessus de la pile.

Les trans­ports en commun (12%), le dévelop­pement des mobilités douces (8%) et les événe­ments culturels sportifs et inter­na­tionaux (7%) ne sont pas des domaines parti­cu­liè­rement plébiscités.

Le sport ferme la marche, jugé priori­taire par seulement 6% des sondés.

Les projets "utiles"

L'étude dresse également un classement des mesures jugées utiles par les Niçois.

Vous êtes 91% à être en adéquation avec l'apprentissage pour tous d'une disci­pline cultu­relle - musique, danse, théâtre… - dans l'enseignement scolaire en primaire. Il s'agit là du projet "Nice 100% culture à l'école", déjà en cours de déploiement.

Le renfor­cement de la lutte contre les incivi­lités ainsi que la création de maisons de santé dans les quartiers sont deux projets jugés utiles par respec­ti­vement 88% et 86% des Niçois.

Plus bas dans le palmarès, se positionnent le dévelop­pement des pistes cyclables, estimé néces­saire à 67%, la végéta­li­sation (66%) et l'installation de nouvelles caméras de vidéo­pro­tection (65%).

Étendre la Coulée verte ?

C'est une donnée impor­tante de cette étude d'opinion : que pensent les habitants du fait de "prolonger la Coulée verte au nord en réalisant une forêt urbaine" en lieu et place du TNN et d'Acropolis ?

  • 20% trouvent ça "priori­taire"
  • 36% "important, mais pas prioritaire"
  • 42% "secon­daire"
  • 2% "opposés"

Écartant l'idée d'un référendum local pour trancher ce sujet, le maire Christian Estrosi notait déjà dans Nice-​Presse ce jeudi 7 janvier que "dans tous les bureaux autour du TNN et d’Acropolis, j’ai fait entre 58% et 69% (aux munici­pales 2020,ndlr) ! Les principaux concernés sont les premiers à voter pour les perspec­tives que j’offre".

Vos dossiers prioritaires

La circu­lation est une théma­tique de premier ordre pour seulement 21% des résidents de la capitale azuréenne, mais 55% de ces derniers décrivent comme priori­taire la liaison entre la voie Mathis et l'autoroute A8.

La livraison du pôle d'interconnexion à l'aéroport qui reliera le train, le tram, les gares-​routières et le centre-​ville repré­sente le deuxième projet le plus important, pour 51% d'entre vous.

Enfin, même si le station­nement est une théma­tique de choix pour 24% des sondés, le dévelop­pement des parkings-​relais aux entrées de la ville est considéré comme priori­taire à 49%.

12% du panel seulement priorise la trans­for­mation de l'actuel Palais des exposi­tions en salle de spectacle, 54% l'estiment "secon­daire". À noter toutefois que le sondage a été réalisé avant que la munici­palité n'ait l'occasion de réellement développer son idée, au cours d'une confé­rence de presse réunie en octobre.


Sondage réalisé par Ipsos entre les 19 et 24 juillet 2021 sur un échan­tillon de 1.014 personnes repré­sen­ta­tives de la population niçoise âgée de 18 ans et plus. Echantillon interrogé par téléphone. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.