coronavirus

Hausse des décès mais services de réanimation dans le vert : on fait le point sur la Covid-19 dans les Alpes-Maritimes

Le nombre de personnes emportées par la Covid-19 est en hausse ces derniers jours dans le 06. Malgré le nombre croissant de nouvelles hospitalisations, nos services de réanimation sont heureusement loin de la saturation. La plus grande prudence et le strict respect des gestes barrières sont de mise.

SANTÉ — Alors que de nouvelles mesures drastiques ont été prises la semaine dernière par la ville de Nice contre l’épidémie de nouveau coronavirus sur notre territoire, Nice-Presse fait le point avec vous sur la situation sanitaire de notre département au 15 septembre.

Admissions dans les hôpitaux maralpins

Depuis le début du mois, 11 nouveaux patients ont été admis chaque jour, en moyenne, dans le 06. C’est à peu près le double de ce que l’on observait au mois d’août.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Dans le détail, sur les quatorze premiers jours de septembre, 154 malades ont été pris en charge, mais de façon concomitante, un nombre important de patients sont sortis de nos hôpitaux guéris. L’augmentation nette des hospitalisations n’est donc pas, pour l’heure, à un haut niveau (31 patients à la fin du mois de juillet, 106 au lundi 14 septembre).

Au pic de l’épidémie, il y avait environ 300 personnes soignées dans nos hôpitaux.

Pas de surcharge en réa’

Au niveau des services de réanimation, on compte aujourd’hui treize personnes, alors qu’il n’y avait plus aucun patient à la mi-juillet. Cet indicateur reste en “vert”: les services de réa’ sont à environ 15% d’occupation, ils sont donc loin d’être débordés, même si la hausse est nette et incite à la prudence.

Hausse du nombre de morts

Une personne est morte environ chaque jour dans les Alpes-Maritimes depuis le début du mois (14 décès au 14 septembre, selon SPF). On dénombre neuf morts entre le 1er juin et le 31 août, l’augmentation des décès est donc conséquente.

272 personnes sont mortes dans le 06 suite à la Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire.

Comme la quasi totalité des départements français, le 06 est classé rouge au niveau du taux d’incidence, notamment (mais pas uniquement) avec le développement de l’offre de tests PCR.

Il n’y a que les Bouches-du-Rhône et le Rhône en métropole qui ont un taux supérieur au nôtre, qui s’établit à 133.5 (70.5 en moyenne en France).

Le R0 (nombre moyen de personnes contaminées par un seul porteur du coronavirus) reste bas, à 1.07. 

“La vie des Niçois en dépend”: Contre la Covid-19, Estrosi déploie un nouvel arsenal de mesures

Covid-19 : Nice bascule en état d’alerte, l’opposition dénonce les “incohérences” de Christian Estrosi, “Monsieur Trop”

Données : Santé Publique France

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
nice lutte sida vih
Lire l’info

INTERVIEW. Dans les Alpes-Maritimes, “la stratégie de lutte contre le VIH est fortement perturbée par la crise sanitaire”

Notre département figure parmi les plus touchés de France par l'épidémie de VIH depuis plusieurs années. Face à cela, les autorités ont mis en place de vastes dispositifs qui ont déjà montré de premiers résultats très encourageants. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a fragilisé la lutte contre le Sida en 2020.
Total
8
Share