Covid-19 : Nice bascule en état d’alerte, l’opposition dénonce les “incohérences” de Christian Estrosi, “Monsieur Trop”

Christian Estrosi veut faire de Nice un exemple de gestion de crise, alors que les indicateurs sanitaires se dégradent à vue d’oeil dans les Alpes-Maritimes. Après l’annonce d’un nouveau train de mesures chocs pour maîtriser la pandémie, l’opposition lui reproche des “incohérences”, du très controversé concert de The Avener en juillet à l’organisation du départ du Tour de France fin août.

Nice n’aura pas eu le coeur à la fête très longtemps. Il y a une dizaine de jours, on accueillait dans notre ville avec fierté le grand départ du Tour de France. Alors que les chiffres ne sont pas encore aussi inquiétants qu’aujourd’hui (“pas de panique” titrait Nice-Presse le 28 août), le préfet et la municipalité ont déjà réduit la voilure pour éviter de créer un “super cluster”. Quelques heures plus tôt, le département est classé “rouge” en terme de circulation du virus.

À LIRE > Épidémie de coronavirus : la situation en région PACA inquiète vivement le Conseil scientifique

Départ à huis clos, énorme encadrement policier, palissades opaques de deux mètres de haut… La Ville veut montrer que Nice continue à vivre, à rayonner culturellement et économiquement, tout en ne lâchant rien de sa prudence.

Quitte à faire un “grand départ” fermé au public, martial, militaire, incompréhensible : “Le rempart d’une citadelle en ruines, une fracture sanguinolente (…) Le Tour de France 2020 a donné l’asphyxiante impression de finir avant même de commencer (…) pour une présentation des équipes triplement barricadée” charge ainsi Libération.

Sur les réseaux sociaux, une part importante des Niçois est dans l’incompréhension la plus totale. À quoi bon imposer le port du masque dans des rues où on ne croise personne, être matraqués d’amendes à 135 euros, pour organiser ce grand barnum sportif réunissant des centaines de journalistes et de techniciens? Qui plus est dans un département considéré comme “particulièrement vulnérable”?

Avant cela, en juillet, un concert du DJ The Avener organisé par la Ville avait fait polémique. 5.000 personnes s’étaient ainsi regroupées au pied de la Colline du Château, sans masques ni distanciation sociale. Tollé le soir même. Une vidéo Twitter de l’évènement est visionnée un million de fois en quelques heures.

VIDÉO – Coronavirus : Une foule immense à Nice pour le concert de The Avener, les réseaux sociaux révoltés

Polémique du concert de The Avener : la Ville de Nice et la préfecture se défendent, l’opposition condamne

L’ARS PACA affirme aujourd’hui, “sans pointer de responsabilités”, que des “évènements festifs ont participé à la contamination des plus fragiles”.

“La vie des Niçois en dépend”. Jeudi 10 septembre au soir, depuis l’hôtel de Ville, Christian Estrosi annonce une nouvelle série de mesures, pas toutes populaires : suspension de tous les évènements sportifs et culturels prévus (Journées du patrimoine, lancement de la nouvelle saison de l’Opéra,…), interdiction des visites dans les quatre EHPAD municipaux et nouvelle distribution gratuit de masques.

EN DÉTAILS > “La vie des Niçois en dépend”: Contre la Covid-19, Estrosi déploie un nouvel arsenal de mesures

“Tous les trajets inutiles doivent être évités” martèle le maire.

“La situation est grave, et selon son évolution, je serai amené à prendre des mesures plus fortes encore. Je n’hésiterai pas” — Christian Estrosi

L’état d’alerte est de retour en ville.

“On ne comprend plus rien”

“Le Grand Départ du Tour ayant eu lieu (malgré le classement en zone rouge du département), Estrosi peut enfin se préoccuper de la santé des Niçois !” lance, sévère, le conseiller municipal d’opposition (liste écolo) Jean-Christophe Picard.

Le président de Tous citoyens et colistier de la liste de gauche Viva! aux dernières municipales David Nakache ne dit pas mieux :

“La prévention sanitaire à Nice c’est ‘tout’ (drones, interdictions de déplacements), puis ‘rien’ (concert The Avener), puis ‘tout’ (nouvelles interdictions, annulations, hauts-parleurs), puis ‘rien’ (tour de France), puis ‘tout’… Et à la fin, on ne comprend plus rien du tout…” — David Nakache

“Monsieur Trop”

Philippe Vardon sonne aussi la charge, dans ce commentaire formulé auprès de Nice-Presse : “Lors des conseils municipaux de juillet, Christian Estrosi nous avait vanté tous les événements à venir. Il nous invitait même à venir participer au concert de The Avener par exemple… Avant de prendre des airs offusqués face au même concert !”

“Le problème, c’est qu’à trop vouloir jour les « monsieur Plus » on peut en arriver au « monsieur Trop », au risque de l’incohérence. Ce que je lui reproche au fond, c’est son absence permanente d’humilité” — Philippe Vardon

Avant de conclure : “De la même façon que je pense que le concert de The Avener, et sans doute le Tour de France dans ces conditions, ce n’était pas raisonnable, je ne trouve pas non plus raisonnables les mesures ultras qu’il impose d’un coup à tous.”

40 personnes sont mortes de la Covid-19 en France ces dernières vingt-quatre heures (19 la semaine dernière), d’après Santé Publique France, tandis que 9.406 nouveaux cas étaient détectés.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

ARCHIVES N-P > Avec Christian Estrosi, la guerre totale contre le coronavirus

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
20
Share