Dans l'arrière-pays cannois, près de Nice, les cascades du Saut du Loup offrent un cadre de quiétude, idéal pour échapper aux nuisances urbaines le temps d'une journée.

Leur nom est tiré du cours d'eau qui traverse le site. Les cascades du Saut du Loup font partie de ces sites excep­tionnels du côté de Nice que les habitants des alentours peuvent apprécier toute l'année. Pour y accéder, il faudra tout de même débourser un euro, car le lieu est privé. Prêt à franchir les portes d'un autre paradis azuréen ?

Des balades pour petits et grands

Classées "Site et monument histo­rique" en 2016, les cascades du Saut du Loup sont un écrin de verdure sublime à admirer. Et pour cause, dans cet espace préservé et boisé des Alpes-​Maritimes, on trouve un havre de paix s'étendant sur plus de 52 hectares, puisque le site fait partie du parc des Rives du Loup, l'un des 19 parcs naturels départementaux.

Des sentiers parcourent le long de la rivière, pour une balade facile et acces­sible pour les petits et les grands. L'endroit est d'ailleurs plébiscité par les familles en quête de fraîcheur et de nature !

Certains en profitent même pour faire une pause pique-​nique à l'ombre des platanes qui bordent les rives, avant de faire un plongeon la période estivale venue. Les plus aventureux profitent de l'espace en s'adonnant à la pratique sportive comme la randonnée, le kayak ou l'escalade.

Une histoire intergénérationnelle

C'est au début des années 1900 que le destin de cet endroit va radica­lement changer. Le train dessert le village du Pont du Loup sur l'axe Nice-​Grasse. Sur place, la famille Millo développe alors un business touris­tique autour du lieu, en ouvrant sur place un restaurant, juste à côté de la cascade de Courmes. Une expérience inédite qui attire bon nombre de visiteurs.

Peu à peu, le site touris­tique prospère, une passe­relle est créée pour ouvrir un accès sécurisé. Dans les années 1950, l'espace est utilisé pour des travaux agricoles. De la lavande et des orangers sont plantés, donnant lieu à une activité de distillation.

Actuellement, les touristes peuvent toujours découvrir ce savoir-​faire ancestral, grâce à la nouvelle génération de proprié­taires qui l'a remise en état de marche après quelques années d'arrêt. Sur place, la lavande, la fleur d'oranger et la rose sont cultivées puis vendues dans la boutique ! Il est également possible de les acheter à distance.

Avec le succès des rives et des cascades du Loup, les proprié­taires ont fini par opter pour l'aménagement d'un parking, parti­cu­liè­rement pratique pour accueillir le plus grand nombre de personnes, venus notamment en car.

Des chutes d'eau de 90 m de haut

Le temps d'une journée de détente, les rives du Loup (d'ailleurs classées Natura 2000, réseau de sites naturels proté­geant l'ensemble de l'écosystème local) sont idéales, à la fois pour en avoir plein la vue, pour apprendre aux enfants quelques carac­té­ris­tiques géolo­giques, et aussi pour se ressourcer !

Sur place, vous pourrez admirer des chutes d'eau de 90 m de haut, de nombreuses cascades dont celles des demoi­selles, ou également la "grande marmite", une belle retenue d'eau. Un lieu parfait pour ramener de beaux souvenirs et se régaler de quelques spécia­lités au moment de la pause déjeuner au restaurant !

A LIRE AUSSI : Provence-​Alpes-​Côte d'Azur : voici les 5 meilleurs restau­rants étoilés de la région

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.