Ce centre de santé sexuelle, qui vient d'ouvrir une extension dédiée aux personnes LGBT+, doit faire face cet été au dévelop­pement de la variole du singe dans les Alpes-Maritimes.

Malgré ses logos irisés, la façade du CeGIDD passerait presque inaperçue avenue Baquis, à quelques minutes de la place Masséna. Depuis six ans, grâce au soutien du Conseil dépar­te­mental, un "Centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic" a pu ouvrir ses portes "aux popula­tions qui s'ignorent", tels que les plus précaires, les migrants ou encore les travailleurs du sexe.

Les attendent de la prévention, des soins et des groupes de parole. Ici, les gays, bisexuels, lesbiennes et trans peuvent se sentir parti­cu­liè­rement en confiance, puisque les personnels sont rompus à une prise en charge empha­tique et sans jugement. Ce qui n'est pas le cas, pour les LGBT, dans tous les hôpitaux…

cegidd baquis nice
Photo : Nice-Presse

Un anonymat complet du patient peut même être garanti. La carte vitale n'est pas demandée non plus. Juste avant l'été, un parte­nariat entre le Centre LGBTQIA+ Côte d'Azur et le Département a permis d'étendre les horaires d'accueil en soirée.

Une vingtaine de personnes, dont six médecins à temps partiel, s'activent au Centre toute la semaine. Une équipe solide plus solli­citée que jamais depuis le début de la saison. Fin mai, la Direction générale de santé donnait l'alerte sur le début de propa­gation de la variole du singe. Un virus Monkeypox qui touche, pour l'instant, surtout les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HSH).

Le CeGIDD du coeur de ville est donc placé en première ligne. "Surtout alors que le CHU est saturé par le Covid-​19" souligne jeudi 21 juillet Brice Tregan médecin et respon­sable au centre"Pour l'instant, nous accueillons deux cas par jour, mais c'est voué à croître. On a vraiment une sous-​déclaration et une sous-​estimation de ces cas."

D’après les derniers chiffres "qui augmentent énormément", 80 conta­mi­na­tions sont confirmées dans le 06. Sans compter les 97 cas contact, au 12 juillet. Nice est en "situation d'alerte."

cegidd baquis nice
Les patients peuvent être isolés puis dépistés avenue Baquis, dans des salles dédiées. - Photo : Nice-Presse

Les patients peuvent être isolés puis dépistés avenue Baquis, dans des salles dédiées. La vacci­nation y est même proposée depuis le 19 juillet. Mais pour l'instant, tous les créneaux ont été réservés sur deux semaines et les doses manquent. "La vacci­nation ne va pas assez vite, et sans réappro­vi­sion­nement, nous serons bientôt en diffi­culté pour traiter les cas contact" avertit le médecin.

L'antenne niçoise joue à plein son rôle dans l'information. Mercredi, une centaine de Maralpins ont appelé pour se renseigner sur les symptômes de ce virus — fièvre, ganglions, poussée de boutons… — et sur la prise en charge. Le Monkeypox n'est généra­lement pas mortel, mais il peut provoquer notamment pour les personnes infectées des diffi­cultés pour s'alimenter, ce qui n'a rien d'anodin en période de fortes chaleurs. Il engendre aussi de vives douleurs.

Un mal qui s'attrape "par contact cutané rapproché, majori­tai­rement. Au cours des rapports sexuels, mais aussi simplement par le partage du linge de maison, ou par les grosses goutte­lettes lors de discus­sions prolongées dans des endroits clos, comme un bar." Raison pour laquelle la population générale, qui n’est pas réellement concernée pour l’heure, « pourrait le devenir. »

Le CeGIDD est également un maillon essentiel de la lutte contre le VIH. Une autre épidémie qui recule nettement chez nous depuis 2016, même si la crise Covid a bousculé les choses.


Prise en charge liée à la variole du singe

Le centre est joignable au 04.89.04.55.60

Le dépistage peut se faire lors des consul­ta­tions toute la semaine au 8 avenue Baquis à Nice :

• Lundi : de 9 heures à 17 heures (en continu)

• Mardi : de 10 heures à 12 heures - de 14 heures à 17 heures

• Mercredi : de 9 heures à 17 heures (en continu)

• Jeudi : de 9 heures à 12 heures - de 13 heures à 19 heures

• Vendredi : de 9 heures à 21 heures

La vacci­nation est proposée sur rendez-​vous au CeGIDD de Nice via son lien Doctolib (Dépistage/​autre)

Autres horaires

À noter que les antennes à Antibes et Cannes ne sont pas encore habilitées à vacciner.

CeGIDD - Antibes
Adresse :2067, chemin de Saint-​Claude, Proxima Bâtiment B, 3e étage
06600 Antibes

Horaires d’ouverture au public :
Mardi : de 13 heures à 20 heures
Vendredi : de 10 heures à 15 heures 30 (en continu)

CeGIDD - Menton
Adresse :Centre de Menton - Maison du Département
4, rue Victor Hugo
06500 Menton

Horaires d’ouverture au public :
Lundi : de 12 heures à 17 heures (en continu)

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.