Plages paradi­siaques, merveilles archi­tec­tu­rales… La Côte d'Azur est connue dans le monde entier. Chaque année, elle attire de nombreux curieux qui viennent profiter des paysages excep­tionnels de la "Riviera".

Menton Côte d'Azur
Menton, oui, c'est la Côte d'Azur ! [Illustration /​ © DepositPhotos]
Côte d'Azur Menton
[Illustration /​ © DepositPhotos]

☀️ Envie de bons plans, d'idées de balades et de sorties sur la Côte d'Azur ? Notre page 100% Riviera est faite pour vous !

Eau turquoise, soleil, calanques, petits villages… La Côte d'Azur est l'un des lieux français les plus renommés à l'international. Enviée par le monde entier, notamment pour son climat agréable, ses paysages ou encore les nombreux événe­ments qui y sont organisés comme, par exemple, le Festival de Cannes. 

Mais depuis quand ce terme existe-​t-​il ? Quelles sont ses limites…? Retour dans le passé avec Tom Obry, créateur du très populaire compte Instagram Nicestorique.

Côte d'Azur Villefranche
Vue de Villefranche-​sur-​Mer [Illustration /​ © DepositPhotos]
Côte d'Azur Nice Garibaldi
Vue de la place Garibaldi, à Nice [Illustration /​ © DepositPhotos]

Inspirée de la Côte d'Or

Le terme a été inventé en 1887 par l'avocat, homme politique, écrivain et poète français, Stéphen Liégeard. "Cette année-​là, il a publié un livre et l’a intitulé 'La Côte d'Azur', en référence au bleu de la mer" détaille Tom Obry. "Il venait de Dijon, de la Côte d'Or, il a donc réutilisé cette expression venue de sa région natale". 

À LIRE AUSSI : ILS FONT NICE. Tom Obry, créateur de Nicestorique : "l'histoire de notre ville est incroyable"

iStock 1268335672
Vue de Cannes [Illustration - iStock/​© Getty Images]

Le succès est immédiat, puisqu'il est repris par tout le monde."Stéphen Liégeard passait ses hivers dans sa villa à Cannes". Ainsi, ce dernier a rendu hommage à ce lieu qui l'inspirait au quotidien. 

Pour rappel, jusqu'au XIXème siècle, elle était aussi appelée "La Riviera", ce que les Américains ont bien retenu. Un mot qui renvoie aussi au littoral italien…

Marketing

À LIRE AUSSI : Ces superbes photos permettent de replonger à Nice dans les années 1910

Les cartes postales se développent. "Des noms vitrines apparaissent, comme la Côte d'Émeraude ou d'OpaleTout le littoral français se dote de ce genre d’expressions un peu poétiques". 

"Elles mêlent ce côté marketing avec ces noms sur de grandes affiches. Ça permettait d'attirer les voyageurs".

Nice Promenade des Anglais chaises bleues
Vue de la Promenade des Anglais, symbole du tourisme d'hiver, à Nice [Illustration /​ © DepositPhotos]

Après 1936 cela s'accentue. "Les classes populaires vont être incitées à se déplacer en France et à prendre du repos sur ces fameuses plages du littoral français". "Avant, c'était essen­tiel­lement des aristo­crates, des grands bourgeois…"

"De Théoule à Menton" ? Un débat sans fin !

Aujourd'hui, la Côte d'Azur continue d'émerveiller les touristes et les locaux grâce à ses paysages et son climat. Mais une question se pose sans cesse : quelles sont ses limites ? De Menton à Saint-​Tropez ? Juste après les Alpes-​Maritimes ? De Hyères à Gênes ? Le débat est sans fin… 

Saint-Tropez Côte d'Azur
Vue de Saint-​Tropez [Illustration /​ © DepositPhotos]
Saint-Tropez Côte d'Azur
Vue de Saint-​Tropez [Illustration /​ © DepositPhotos]

Dans son livre, Stéphen Liégeard raconte ses voyages qui vont de l'Est de Marseille à la limite de Gênes.

Mais aucune frontière stricte n'est en réalité donnée. D'après Tom Obry, "elle va de Théoule-​sur-​Mer à Menton".

L'acceptation la plus répandue voudrait que la Riviera court de Menton, dans le 06, à Saint-​Tropez, dans le Var, comme l'indique d'ailleurs le Comité Régional du Tourisme (CRT). Reste à souligner que chaque Azuréen semble y fixer ses propres frontières…

Photos : Depositphotos.com

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.