C'est dans une magni­fique crique que se loge le port de Morgiou. Dépaysement total garanti !

Vous voulez en prendre plein la vue ? Cap sur Morgiou, dans le 9e arron­dis­sement de Marseille ! Cette sublime calanque, au coeur du Parc national, vous invite à la rêverie. Dans un cadre de verdure avec les pinèdes et les roches calcaires, vous pourrez accéder à une plage donnant sur des eaux cristal­lines, le tout dans un espace aussi pitto­resque qu'atypique.

Comment se rendre à la calanque de Morgiou ?

Outre ceux qui choisiront la voiture pour s'y rendre (choix que nous vous décon­seillons, d'une part parce que les places sont très limitées, d'autre part parce que le site doit être au maximum préservé et que la règle­men­tation est très stricte en période estivale), l'accès à la calanque se mérite ! 

Après avoir enfilé une bonne paire de baskets et avoir rempli votre sac en ravitaille­ments, rendez-​vous sur le campus de Luminy ou au niveau de la prison des Baumettes pour commencer votre randonnée.

Il faut compter environ 1h15 pour se rendre sur place, car certains des chemins que vous emprun­terez ont du dénivelé. Les sentiers sont magni­fiques, en plus d'être apaisants. Après avoir longé la longue route annonçant la fin du périple, vous tomberez sur les premiers petits cabanons marseillais, typiques et très prisés dans la région.

Le charme opère instinc­ti­vement : ce petit village de pêcheur dévoile une palette de couleurs solaires. Vous y trouverez des barques comme symboles locaux, une centaine de cabanons, plus de 200 bateaux amarrés mais aussi un petit bar-restaurant.

Que faire à Morgiou ?

Si l'humeur est à la farniente, continuez votre balade sur le sentier partant à gauche. C'est là que vous tomberez sur une jolie petite plage de galets abritée. Prenez cependant garde : les initiés le savent déjà, mais l'eau dans les calanques est plus froide qu'ailleurs !

Un chemin juste derrière la plage permet par la suite de rejoindre la très belle calanque de Sugiton, située juste à côté de la Grotte Bleue. 

Pour l'anecdote, Morgiou est connue pour sa désormais très célèbre grotte Cosquer, nichée non loin de là, dans la calanque de la Triperie, avoisinant également la calanque de Sormiou. L'entrée de ce patri­moine histo­rique unique est condamnée. Les intéressés peuvent se rendre sur l'esplanade du Mucem, à la Villa Méditerranée, pour profiter d'une repro­duction immersive dans cet antre maritime !

Conditions d'accès au Parc national des calanques

Avant votre venue dans le Parc national des calanques, il est important de prendre en compte certaines infor­ma­tions : en plein été, avec les risques d'incendie dans les massifs, les accès sont régle­mentés selon les condi­tions météo­ro­lo­giques, comme la sèche­resse ou la vitesse du vent. 

Il est également formel­lement interdit de faire du bivouac ou du feu dans le parc. Enfin, n'oubliez pas vos détritus sur place afin de préserver au maximum cet écrin naturel !

À LIRE AUSSI : Provence-​Alpes-​Côte d'Azur : focus sur cette magni­fique calanque, non loin de Marseille

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.