En ce début d’année 2023, le nombre d’interpellations en rapport avec le trafic de drogues est en augmen­tation, comparé aux chiffres de 2022. Le préfet des Alpes-​Maritimes fait le point sur la situation.

LIRE AUSSI "Contre la mort et le sang": cocaïne, cannabis… Record histo­rique de saisies de drogues

Où en est le dépar­tement dans sa lutte contre les trafi­quants de drogues ? Samedi 4 mars, Bernard Gonzalez, le préfet des Alpes-​Maritimes, a donné les grands chiffres sur le sujet, et en ces premiers mois de 2023, ils sont parti­cu­liè­rement élevés. 

Ainsi, entre janvier et février, 37 kilogrammes de cocaïne et 405 kilogrammes de résine de cannabis ont été saisis. Cela a provoqué l’interpellation de 136 individus, un total en hausse de 17,24% par rapport à la même période en 2022. 

Le nombre d'amendes distribuées en hausse

Les amendes forfai­taires délic­tuelles ont elles aussi progressé. En effet, les forces de l’ordre en ont distribué 620 depuis le 1er janvier, soit une accélé­ration de près de 57% en compa­raison de l’année passée. 

Précisons qu’elles peuvent être dressées pour la consom­mation de cannabis, cocaïne, mais aussi pour l'ecstasy et la MDMA.

Comme elle l’a rappelé, la préfecture "est mobilisée avec les services répressifs terri­to­riaux pour lutter contre ce fléau". Ce que l’on peut constater avec les nombreuses opéra­tions "coup de poing" mise en place, à l’image de celle du 12 janvier, qui parti­cipent à cette inflation. 

Une année 2022 record 

Le bilan de l’an dernier a aussi été commu­niqué à cette occasion, et il témoigne de saisies record dans notre terri­toire, avec plus 172,36% entre 2021 et 2022 pour le cannabis. Concernant la cocaïne, elles sont supérieures de 73,12% sur les deux précé­dentes années écoulées. 

On peut souligner qu’en cinq ans, les réqui­si­tions de cannabis ont plus que doublé, avec une augmen­tation de 108,93% depuis 2017. 

Afin de mutua­liser les forces de la police nationale et municipale dans le combat face au crime organisé, l’Ouest niçois aura, comme le centre-​ville, son bâtiment mutualisé. Comme nous vous le révélions, celui-​ci sera situé dans le commis­sariat de Saint-Augustin. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.