Une nouvelle exposition prend place au Deck Hôtel ! Dylan Tomasoni dévoile une série de photos avec des "instants de vie niçois" avec, en toile de fond, la mythique Promenade des Anglais ! 

Après les poissons recyclés de Sylvian The Fish Man et les monuments déstruc­turés de Florian Levy, place aux moments de vie d'ici ! Dans le centre-​ville de Nice, le Deck Hôtel accueille une nouvelle exposition de Dylan Tomasoni du 25 janvier au 24 avril. Il est possible d'y découvrir une douzaine de clichés avec des scènes de tous les jours, qui se passent sur la célèbre Promenade des Anglais. 

Capture decran 2024 01 24 a 17.04.12
Photo : Nice-Presse

"De la street photography"

Un homme qui peint, deux amies qui lisent… Différents moments sont donc retrans­crits : on peut apercevoir des habitués ou encore des touristes de passage. "Par exemple, on voit un monsieur qui est souvent présent sur le Quai des États-​Unis, en bas du château" détaille l'artiste. "Il a un look atypique avec un casque d'après-guerre. Il me fait penser à un vétéran. J'ai adoré le photo­gra­phier, c'est l'un de mes clichés préférés".

Capture decran 2024 01 25 a 09.25.19
Photo : Nice-Presse

Ici, l'idée est de "retrans­crire au maximum la diversité de personnes" que l'on peut avoir à Nice. Petit détail : ce passionné essaie de ne pas trop rentrer dans l'intimité des gens. "Je veux surtout les sublimer, les rendre beaux tout en gardant une authen­ticité". Toutefois de temps en temps un échange se crée : "un jour j'ai vu ce papy qui se promener avec son appareil, j'ai pris une photo à la volée. Par la suite, on a discuté, c'était sympa !"

Capture decran 2024 01 25 a 10.05.53
Photo : Nice-Presse

"De la street photography"

Ainsi ce passionné sillonne notre cité…"Plutôt que de rester chez moi à ne rien faire, je prend mon appareil et je parcours la ville. Je peux aller sur la Promenade des Anglais, le Cours Saleya, la place Masséna… Je fais beaucoup de street photo­graphy, c'est ma passion. D'ailleurs je me suis beaucoup inspiré de Robert Doisneau".

Capture decran 2024 01 24 a 18.36.36
Photo : Nice-Presse

Nice est aussi une source d'inspiration. "J'aime bien l'ambiance qui se dégage. On a quand même la plus belle ville de France. J'ai toujours vécu ici, j'ai donc un attachement fort. J'adore me balader, voir tous ces gens heureux. Il y a une atmosphère, du charme…"

Cet amoureux de notre cité la met d'ailleurs en valeur à travers son compte Instagram Niceisparadise suivi par plus de 40.000 personnes. 

Pratique

2 rue Maccarani

Entrée libre

Du 25 janvier au 24 avril.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.