Coronavirus : “Pas de perspective de réouverture” des discothèques pour le gouvernement

coronavirus discothèque
Photo : Louis Hansel

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises a confirmé ce matin que le gouvernement ne voit pas, à court terme, de “perspective de réouverture” pour les établissements de nuit. Tout en mettant en garde contre les “fêtes clandestines”, organisées notamment dans les Alpes-Maritimes et le Var.

ÉCONOMIE — “Pour l’instant il n’y a pas de perspective d’ouverture pour les discothèques, au regard du virus” a expliqué Alain Griset,  ministre délégué chargé des PME, invité ce matin de nos confrères de France Inter.

“C’est un secteur particulièrement en difficulté, mais on restera à leur écoute a-t-il ajouté.

“Quelques jours après ma nomination j’ai pris l’initiative de réunir les représentants de ces entreprises”, explique-t-il, ce qui a conduit à “un accord qui permet aux discothèques d’être accompagnées. Naturellement ça ne fait pas tout, mais on a mis en place un dispositif unique pour leur permettre d’essayer de tenir le coup”.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Concernant les “fêtes clandestines” organisées pour contourner la fermeture des discothèques, le ministre a reconnu qu’il y a “certains lieux dans lesquels les choses ont pu être évitées. Il faut tout faire pour que ces “fêtes clandestines” ne se reproduisent pas. C’est là aussi où le virus se développe”.

“Les plus jeunes qui participent à ces fêtes devraient être conscients du risque qu’ils prennent pour eux, pour leur famille. A un moment donné il faut être responsable et raisonnable.”

À Cannes, la police a dû faire une descente cette semaine dans une villa qui avait été transformée en boîte de nuit — en toute illégalité.

Nice-Presse relayait hier un reportage de France 2 dans lequel des fêtards de Saint-Tropez assumaient ne rien respecter des gestes barrières pour “profiter de leur été”.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a déjà mis en garde les jeunes sur la fermeture des bars, qui pourrait être décidée en cas de rebond local de l’épidémie.

Ce lundi 3 août, Christian Estrosi a également averti les restaurateurs qui ne feraient pas respecter les gestes barrières que la Ville pourrait fermer leurs terrasses.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
chaises bleues nice
Lire l’info

ANALYSE – Et si on réinventait le tourisme?

Si la crise actuelle représente une véritable menace pour l’économie touristique, elle est en même temps l’occasion rêvée de réfléchir à ce qu'elle pourrait être demain... à condition de ne pas se contenter de discours
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share