Christian Estrosi Anthony Borré coronavirus

Risque d’une seconde vague de coronavirus: Le plan d’attaque de Christian Estrosi

Alors que le nombre de personnes contaminées par le nouveau coronavirus augmente et que la saison estivale attire son lot de risques, Christian Estrosi a présenté un vaste plan “anti-seconde vague” épidémique.

SANTÉ — La Côte d’Azur, et particulièrement Nice, attirent de nombreux touristes et vacanciers en cette période estivale. Depuis mi-juillet, le nombre de personnes présentes sur le territoire est en hausse, ce qui entraine un risque de rebond de la COVID-19. Le nombre de cas repart à la hausse ainsi que le taux de reproduction du virus (le R0).

Pour empêcher une seconde vague dans notre ville, Christian Estrosi (toute son actualité) a présenté ce lundi 3 août en mairie son plan d’action pour un été responsable dans la capitale azuréenne : “Nous devons rester mobilisés face au potentiel retour de l’épidémie” a-t-il ainsi martelé.

Avec Christian Estrosi, la guerre totale contre le coronavirus

Un arrêté municipal est entré en vigueur aujourd’hui : il impose le port du masque dès aujourd’hui sur un large périmètre couvrant des “secteurs fréquentés” de Nice (nous vous les avons résumés ici) sous peine d’une amende de 35 euros. L’ensemble des habitants de plus de 11 ans sont concernés.

Le Préfet des Alpes-Maritimes, que j’ai sollicité, m’a confirmé travailler à l’élaboration d’un arrêté, en vertu d’un décret qui l’y autorise depuis vendredi, imposant le port du masque en extérieur sur un périmètre où la fréquentation est importante” a complété le maire.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Depuis la semaine dernière, comme nous le décrivions dans cet article, des postes mobiles de dépistages PCR Covid gratuits, sans rendez-vous ni ordonnance, sillonnent l’ensemble des secteurs de la Ville de Nice, notamment les secteurs très fréquentés. Un poste permanent est installé sur la Place Masséna du lundi au samedi, de 8h30 et 20h30.

Coronavirus Covid-19 : Le Premier ministre met en garde contre un “reconfinement généralisé”

Le respect des gestes barrières est primordial pour que cette stratégie de prévention sont opérante. Pour y veiller, une brigade composée d’une dizaine d’agents a été créée. Elle va quadriller les sites où la densité de population est importante et appeler à la vigilance”.

Pour remplir cette mission, des messages sont également diffusés sur les hauts parleurs de la Ville : une quinzaine au départ complété par une dizaine en cours de déploiement sur les axes très passants, comme le quai des États-unis, qui connaît des regroupements importants.”

“Ces messages de vigilance, qui rappellent les gestes barrières, sont enregistrés et paramétrés pour être diffusés toutes les trente minutes. En parallèle, les opérateurs du CSU (centre de supervision urbain, ndlr), qui visualisent en direct les événements, peuvent également prendre la main pour diffuser un message.”

Les bars et restaurants rappelés à l’ordre

Le maire de Nice a fait preuve de fermeté vis-à-vis des restaurateurs qui ne respectent pas les consignes élémentaires de prudence.

“Je souhaite aussi rappeler aux commerçants la nécessité de faire respecter les gestes barrières. (…) J’attire l’attention des bars et des restaurants sur le fait de maintenir cette distance d’un mètre a commencé Christian Estrosi.

Avant de montrer le bâton : “Nous avons étendu les terrasses, partout, pour mieux les accompagner, mais je le dis pour ceux qui ne l’utilisent pas à bon escient : Je serai intransigeant et nous retirerons les autorisations.

“À ce stade 23 établissements ont fait l’objet d’un rappel à la loi. En cas de réitération, nous supprimerons la terrasse.”

Les tests sérologiques : Près de 53.000 niçois se sont fait dépister par sérologie entre le 10 juin et le 13 juillet, pour savoir s’ils avaient été ou non en contact avec a COVID-19.
1,5% de la population testée a présenté des signes de contact avec le virus contre 3,5% des 15.000 agents qui ont été dépistés entre avril et fin mai.
L’Etude épidémiologique avec le CHU est en cours: les résultats seront connus à la rentrée.
Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
nice lutte sida vih
Lire l’info

INTERVIEW. Dans les Alpes-Maritimes, “la stratégie de lutte contre le VIH est fortement perturbée par la crise sanitaire”

Notre département figure parmi les plus touchés de France par l'épidémie de VIH depuis plusieurs années. Face à cela, les autorités ont mis en place de vastes dispositifs qui ont déjà montré de premiers résultats très encourageants. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a fragilisé la lutte contre le Sida en 2020.
Total
10
Share