youcef atal ogc nice

“Islamophobie”: vu d’Algérie, Youcef Atal “stigmatisé” à l’OGC Nice

La presse algérienne prend fait et cause pour l’Aiglon, vivement critiqué à Nice pour ne pas avoir rendu hommage aux victimes de l’attentat de Notre-Dame, avant de “liker” sur Instagram une publication controversée sur les caricatures de Mahomet.

REVUE DE PRESSE — Les médias sportifs algériens sont vent debout pour soutenir le jeune international. De l’autre côté de la Méditerranée, cela ne fait plus aucune doute : Youcef Atal, joueur de l’OGC Nice, est ciblé par une campagne de haine, basée sur un rejet de l’islam et des musulmans dans notre pays.

“En France, l’extrême droite « tire » sur tout ce qui est Algérien ou musulman” titre ce jeudi 12 novembre TSA, le principal quotidien numérique d’Algérie. “Bien que le joueur de l’OGC Nice se soit excusé d’avoir « liké » sur Instagram une publication du champion russe de MMA Khabib Nurmagomedov dénonçant les caricatures du Prophète, l’extrême droite française ne lâche pas l’international algérien” pointent nos confrères.

Tous sur l’Algérie dénonce la pétition lancée par le conseiller municipal de Nice Philippe Vardon, qui demande le licenciement de Youcef Atal, 24 ans, de l’effectif niçois. “Le Rassemblement national s’acharne” avance Observ’Algérie.

Pour Africa Top Sport c’est évident, le jeune joueur paie une “vague d’islamophobie” à l’oeuvre en France. D’après la très populaire Gazette du Fennecc’est “la fachosphère” qui serait aux manettes. Le site dénonce une “liberté d’expression à sens unique” qui n’aurait pas permis au joueur de “témoigner son soutien aux musulmans offensés” par les dessins de Charlie Hebdo.

Atal “n’a rien fait de mal (…) à part dénoncer l’association constante, devenue réflexe, (qui est faite) entre les attentats et l’islam” et serait visé “par une horde” qui montrerait “un empressement à pendre toute personne qui ne réagit pas selon les standards établis”.

Toujours selon le média en ligne, il aurait été victime d’une “sur-lecture, d’une condamnation pour des crimes d’arrière-pensée et d’intentions (…) Soit la liberté schizophrénique dictée par des enflures qui réclament de plates excuses”.


Soutenu par le club

Le 3 novembre dernier, l’entraîneur du Gym Patrick Vieira avait lui aussi défendu le jeune Aiglon : “Bien sûr, on en a parlé ensemble. Je pense que Youcef a été maladroit. Mais on connaît très bien le garçon. Cela fait trois ans que je travaille avec lui. Il faut faire très attention aux amalgames. Je suis derrière lui, le club est derrière lui.”

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
9
Share