En 2024, les lieux culturels niçois promettent une riche program­mation. Voici une liste non exhaustive des grands événe­ments majeurs à Nice en 2024.

L’heure du bilan. En 2023, les dix musées de la ville de Nice ont reçu 674.884 visiteurs. C’est 12,5% de plus que sur l’année 2022. Autre chiffre à retenir de ce récapi­tu­latif, le nombre de touristes venant dans nos établissements. 

Ils repré­sentent au total 67% de la clientèle, sachant qu’il s’agit là de personnes origi­naires de l’extérieur de la métropole niçoise. Ajoutons que la fréquen­tation des scolaires a elle aussi augmenté de plus de 46% sur les mois précédents. 

Le but est désormais de confirmer cette courbe ascen­dante en 2024, avec de nouveaux événe­ments et d’autres dans la conti­nuité de la fin d’année dernière. 

De nombreuses nouvelles expositions à Nice

Nous avons tout d’abord la poursuite de l’exposition On est tous fous ! Carte blanche à Ben au musée d’Art Naïf Anatole Jakowsky. Celle-​ci est sur pied jusqu’au 6 mai prochain. 

Par ailleurs, les édifices de notre localité seront à la fête ce week-​end des 27 et 28 janvier, un copieux programme que nous décryptons ici.  

Du côté musée Matisse, vous pourrez admirer Miro Matisse, par-​delà les images, une présen­tation en parte­nariat avec la Fondation Miro de Barcelone qui se tiendra de juin à septembre. 

musée matisse nice
Illustration - Photo © Depositphotos.com

Un peu de patience aussi si vous voulez contempler Berthe Morisot à Nice, escales impres­sion­niste. Cette exhibition se déroulera aux mêmes dates au musée des Beaux-​Arts Jules Chéret. Elle aura lieu dans le cadre de l’opération terri­to­riale du Musée d’Orsay, célébrant les 150 ans de ce courant artistique. 

Pour le musée de la Photographie Charles Nègre, chaque saison aura le droit à sa manifes­tation cultu­relle en hommage à de grands artistes : Henri Dauman au printemps, Bettina Rheims lorsque l’été sera venu, et enfin, Vivian Meier durant l’automne.

Le Mamac fermé mais pas inactif 

Le musée d’Art moderne et d’art contem­porain (Mamac) sera lui fermé, mais pas inactif pour autant. Comme nous l’expliquions en décembre 2023, deux rendez-​vous majeurs sont prévus hors des murs de l’établissement. 

Mi-​juin 2024, l’exposition Fernand Léger et les nouveaux réalismes s’acaparera une partie du site dédié au peintre dans la commune de Biot. Un peu plus tard, mi-​octobre, les curieux et curieuses pourront observer un face-​à-​face entre Henri Matisse et Yves Klein. Celui-​ci aura pour théâtre la villa Matisse. Un dialogue inédit entre deux illustres repré­sen­tants de la Côte d’Azur.

Les musées s'exportent

Il faut aussi préciser que les collec­tions de nos pinaco­thèques s’exporteront dans le monde entier : aux Etats-​Unis entre avril et juillet 2024 pour le Mamac, au Japon pour le musée Matisse du 13 février et jusqu’au mois de mai, ou encore en Espagne et en Italie pour Matisse Métamorphoses, Miro Matisse, par-​delà les images et Escales Impressionnistes.

Et si on se projette un peu plus loin, il faut aussi rappeler qu’en 2025, Nice accueillera  le Sommet mondial de l’Océan en juin, devenant l’espace de 10 jours le centre des discus­sions pour la sauve­garde des espaces marins.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.